Sauvons et valorisons la gare de Bouchain

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


SAUVONS ET VALORISONS LA GARE DE BOUCHAIN

160 années d'histoire ferroviaire.

La gare de Bouchain, tout comme celle de Lourches et d'Iwuy, est née du déploiement, en 1857 et 1858, de la ligne ferroviaire reliant Somain à Busigny, toujours en activité de nos jours (ligne Valenciennes-Cambrai). La plupart des gares situées le long de cette ligne ont été détruites. Dans le Valenciennois, il ne reste plus que celle de Bouchain.

Un symbole

Plus qu’une gare, ce bâtiment est un patrimoine historique, un patrimoine commun. C’est le dernier édifice restant et conservé quasi dans son état d’origine, dans notre territoire.

Il symbolise à lui seul, 160 années d'histoire ferroviaire, le travail des cheminots et les millions de voyageurs qui sont passés par cette gare.

Une architecture exceptionnelle

Conçue par l'architecte de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord, Étienne Lejeune, la gare de Bouchain présente une architecture exceptionnelle associant la brique rouge, la pierre blanche, le fer et la fonte pour les structures portantes. Elle illustre parfaitement l'architecture industrielle de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Intercommunal

Elle a été construite, par obligation,  loin des remparts de Bouchain, proche de la route Douchy-Iwuy-Cambrai, et un peu à l’écart du vieil Escaut. Et, particularité, le site de la gare est à la fois sur Bouchain, Neuville-sur-escaut et Lieu-Saint-Amand. Grace à sa  situation géographique, elle a échappé aux bombardements et destructions durant les deux guerres.

Pour l'industrie

La gare de Bouchain a occupé une place essentielle dans le développement et l’accompagnement de l’industrie locale : les verreries et les sucreries locales, les meuniers Risbourg,  la société Zinciques. La ligne Somain-Busigny, via Bouchain a permis le transport des produits charbonniers, métallurgiques et sidérurgiques de Denain, Lourches, vers Cambrai, Saint-Quentin, et l’île de France.

La dernière

Après les destructions de la gare de Lourches et des gares des Mines de Denain, d’Escaudain, d’Abscon, d'Iwuy, de Wallers ou encore d'Anche, le patrimoine ferroviaire du XIXe siècle  ne repose que sur la gare de Bouchain. La gare de Bouchain doit connaître une meilleure destinée.

Un témoin du passé porteur d'avenir

Sauver la gare, ce n'est pas la cloisonner dans son passé, fut-il prestigieux. Non. Il s'agit bien au contraire, de valoriser la gare, de lui donner une nouvelle vie, un nouvel avenir, répondant bien aux besoins d’aujourd’hui.

Le moratoire

Nous demandons à la SNCF de suspendre immédiatement son projet de démolition, afin de permettre

-      aux Architectes des Bâtiments de France de la Direction Régionale aux Affaires Culturelles (DRAC), d'étudier les possibilités d'inscription du bâtiment à l'inventaire des Monuments Historiques

-      aux associations mobilisées d'étudier également toutes les possibilités de réhabilitation, rénovation, acquisition, mécénat, etc...

Collectif Intercommunal Bouchain-Hordain-Lieu Saint Amand et environs, soutenu par de grandes associations nationales de défense du patrimoine comme la SPPEF-Sites & Monuments et la Fédération Patrimoine Environnement.

 

 



Sauver et Valoriser la Gare de Bouchain - compte sur vous aujourd'hui

Sauver et Valoriser la Gare de Bouchain - COLLECTIF CITOYENS BOUCHAIN ET ENVIRONS a besoin de votre aide pour sa pétition “SNCF: Sauvons et valorisons la gare de Bouchain”. Rejoignez Sauver et Valoriser la Gare de Bouchain - et 1 258 signataires.