Smovengo / Syndicat Autolib Velib : 10% des engagements accomplis, ça n'est pas suffisant

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Mise à jour du 9 février 2018 / 3046 signataires en bas

"Vélib 2", ou Vélib Métropole, devait être lancé le 1er janvier 2018 avec un engagement de 600 stations. Il doit être de 1400 stations au 31 mars.

Le jour J, il a été indiqué à la presse qu'une "centaine de stations" seulement ont été mises en place.
Ce 3 janvier, seul 68 stations apparaissent sur la carte, dont 2 en travaux, et 6 sans vélos ni attaches : il s'avère qu'elles sont encore en travaux.

60 Stations. Soit 10% de l'engagement prévu au 1er janvier, et moins de 4,3% du réseau prévu pour fin mars. C'est de cela que les abonnés Vélib doivent se contenter, malgré l'abonnement qui court.

A cela s'ajoutent quelques petits soucis techniques dûs au lancement.

3 heures de vélo. C'est la compensation prévue pour eux (qui ont déjà 30/45min incluses a chaque trajet).
Que dirait-on si la RATP supprimait plus de 95% des stations, mais proposait aux abonnés navigo quelques heures de métro gratuit en compensation ?...
Par ailleurs beaucoup d'abonnés Vélib1 ont vu une partie de leurs bonus temps supprimé, rendant cette compensation plus amère encore.

Nous demandons :

- Une communication réelle et réaliste sur les stations en état de fonctionner et celles qui le seront. Sur les problèmes techniques aussi.

- Une compensation adéquate. Par exemple en ne facturant pas le service tant que le 1er objectif de 600 stations en état n'est pas atteint.

 

Lancer un projet industriel aussi important est difficile, nous le savons.
Nous souhaitons tous sa réussite, ainsi que meilleur aux Femmes et hommes qui y œuvrent. 

 ------

Mise à jour du 9 Février 2018 / 3046 signatures :


Au delà des “soucis” déploiement des stations Vélib, et suite aux très nombreux problèmes de fiabilité du système ainsi qu’un manque d’information sur l’état réel de la situation,

ce moyen de transport est important pour les cyclistes Parisiens, et le remboursement de l’abonnement, s’il est indispensable au vu de la situation, n’équivaut qu'à ~1,6 ticket de métro, les Parisiens sont désormais privés d’un de leurs moyen de transport.


Dans l'intérêt des Vélibeurs, la pétition s’associe donc à Paris en Selle.

 

L'association Paris en Selle est une association qui agit pour l'amélioration des conditions de circulation à vélo dans la métropole parisienne et pour le développement de ce mode de déplacement.


Comptant de nombreux vélibeurs parmi ses adhérents, elle s'est mobilisée pour faire entendre la voix des usagers du Vélib' et a qualifié le lancement de Vélib' 2 d'accident industriel.

L'association a demandé le remboursement des abonnements, à compter de janvier 2018 et par tranche de 1 mois, tant que le service ne serait pas de retour à un niveau satisfaisant.


Cela inclut la résolution des bugs et dysfonctionnements majeurs du système qui rendent le service non-fiable même quand des vélos sont disponibles.


Par ailleurs, l'association regrette que jamais les usagers du Vélib' n'aient été associés à la préparation de cette transition et à la gestion de la crise en cours; elle a demandé la création d'un comité des usagers du Vélib'.


Paris en Selle a également demandé un RDV avec Catherine Baratti-Elbaz, présidente du syndicat Lib' Métropole (autorité organisatrice du service Vélib') pour trouver des solutions à la situation en cours, et de manière continue sur la qualité de service.


Les signataires de cette pétition demandent que les usagers du Vélib' soient réellement pris au sérieux : les vélibeurs et les associations qui les représentent doivent être correctement informés et associés à la résolution de cette crise.


Plus d’infos sur www.parisenselle.fr

 



PARIS compte sur vous aujourd'hui

PARIS EN SELLE a besoin de votre aide pour sa pétition “Smoovengo: Smoovengo / Syndicat Autolib Velib : 10% des engagements atteints ça n'est pas acceptable”. Rejoignez PARIS et 4 521 signataires.