Pétition fermée

Respectez les animaux dans les abattoirs. A nous de choquer les professionnels !

Cette pétition avait 2 739 signataires


La vidéo de l'abattoir du Gard et les maltraitances, la souffrance, la cruauté et le sadisme sur les animaux EST LA VIDEO DE TROP.

J'écris ce texte avec les larmes qui me montent aux yeux en repensant aux images diffusées. Pourquoi faire subir autant de souffrance aux animaux qui vont nous nourrir, quel en est l'intérêt ? Mais le calvaire des animaux ne débute pas là, malheureusement pour eux, nous savons tous que les conditions de transport sont tout autant cruelles que les conditions d'abattage.

Nous devons interpeller les autorités mais aussi les grossistes de viande, les éleveurs, les transporteurs, c'est toute la filière qui doit réagir. Et quoi de mieux pour leur faire prendre conscience de leurs erreurs, que de les attaquer là où ça leur fait vraiment mal ? Je ne parle pas de leurs sentiments ou de leurs émotions mais bien du porte monnaie, il n'y a que ça qui peut les faire bouger.

Je propose à tous ceux qui signeront cette pétition de boycotter la viande et la volaille, durant un mois plein (celui d'avril pour rassembler un maximum de personne). Si pendant un mois, un grand nombre de français, et pourquoi pas à travers toute l'Europe, nous n'achetons plus de viande ; alors les acteurs de la filière comprendront que nous ne pouvons plus tolérer la maltraitance envers les animaux et ce même si ceux sont des animaux d'élevages.

A chaque signature, un mail est envoyé aux dirigeants du marché de Rungis, le plus grand marché du monde, ne l'oublions pas ! Eux aussi peuvent et doivent exiger des viandes issues d'animaux respectés.

Je vous remercie de signer cette pétition et de partager afin de faire cesser ces atrocités.

 



David-Maud compte sur vous aujourd'hui

David-Maud KECA a besoin de votre aide pour sa pétition “secretariat.general@semmaris.fr: Respectez les animaux dans les abattoirs. A nous de choquer les professionnels !”. Rejoignez David-Maud et 2 738 signataires.