SAUVONS LES PRATIQUES ARTISTIQUES AMATEURS DE L'ENSBA DE LYON

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Les Pratiques Artistiques Amateurs de l'Ecole nationale supérieure des beaux arts de Lyon sont menacées par un projet d’aménagement de la Métropole sur le site de Perrache dès septembre 2019.
Ce projet n’est accompagné d’aucune alternative crédible de relocalisation à court terme.

C’est au total, plus de 700 amateurs - élèves de tous âges, 18 artistes-enseignants de l’Ensba qui sont concernés.

Au-delà, c’est un foyer vivant d’échanges, d’expérimentations et de rayonnement artistique qui risque de disparaître du paysage culturel de la Métropole.
Porter atteinte à cette organisation c’est fragiliser l’écosystème de cet ensemble et nuire à la notoriété culturelle de la Métropole. C’est tourner le dos au choix de la démocratisation des pratiques artistiques.


Nous demandons aux collectivités et aux institutions concernées de :

• renoncer au démantèlement du site de Perrache et de pérenniser son usage actuel.
renforcer sa visibilité par des aménagements extérieurs et la signalétique.
améliorer ses conditions de fonctionnement.
amplifier l’ouverture des PAA aux acteurs métropolitains et aux partenariats culturels et artistiques extérieurs.
confirmer le site de Perrache dans une vocation artistique de rayonnement métropolitain et ouvrir plus largement le Centre d’Echanges à l’accueil d’œuvres pérennes et de manifestations importantes.
prendre ainsi une part qualifiée dans le processus à l’œuvre de redéfinition urbaine et culturelle de Perrache et du sud de la presqu’ile.