Pétition pour killyan

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Bonjour,

 


Je m'appelle Sarah, j'ai 24 ans et j'habite Port de Bouc. J'ai un petit garçon de 6 ans dont on m'a enlevé la garde il y a près d'un mois pour violence physique, sans avoir aucune preuve que ce soit, moi, sa maman, l'auteure des faits. J'aimerai si possible vous rencontrer pour lancer un appel dans la presse, mais aussi à la Justice et aux services sociaux afin qu'ils mènent une enquête en profondeur et que je puisse récupérer mon fils, ma chair, mon sang.

Je vous explique le cauchemar que je vis depuis la nuit du 14 juin, où mon fils a été placé en foyer d'urgence et mon petit ami est rentré en prison...

 


Je vous explique les faits :

Le weekend du 15 juin, je travaillais de nuit comme d'habitude et c'est mon copain qui a 20 ans qui gardait mon fils dans mon appartement (comme il le fait chaque weekend où je travaille depuis 11 mois). Il était accompagné de mon petit frère de 11 ans.

Durant le week-end, mon petit ami s'est absenté durant 1h30 du domicile où était mon fils, le laissant seul avec mon petit frère. Il y a d'ailleurs des preuves et des témoins qui prouvent l'absence de mon petit ami durant ce moment.

Le dimanche matin au réveil, mon petit frère a dit à mon petit copain que mon fils avait une boule au niveau de son sexe. Mon copain m'a aussitôt appelé pour m'en avertir et je suis arrivée dès que j'ai pu pour l'amener aux urgences à l'hôpital de Martigues.

Durant la consultation avec le médecin, ce dernier a découvert des traces sur le corps de mon fils : fesses rouges avec des marques, jambes lacérées, et au niveau de son sexe, il avait subi des sévices (sa verge a été blessée).

Choqué, le docteur m'a demandé d'où pouvait provenir ces marques et ne sachant rien de cette soirée (vu que je travaillais) j'ai questionné mon fils qui m'a répondu aussitôt que c'était mon petit frère qui lui avait fait cela. Le docteur a appelé la police pour déclarer les faits et moi-même très choquée je n'arrivais pas à croire ce qui était en train de se passer.

Mon petit frère a été entendu et s'est défendu en disant que c'était mon petit ami qui avait fait cela et comme le docteur a dit que ces actes très violents ne pouvaient provenir d'un enfant de 11 ans, ils ont mis tout de suite mon petit ami en prison et mon fils dans un foyer d'urgence, sans aucune preuve que ce soit vraiment lui.

 


Depuis, je suis totalement perdue car je ne connais pas la vérité. Les deux parties s'accusent mutuellement et même si mon fils m'a quand même dit en premier que c'était mon petit frère qui lui avait fait tout ça, je n'ai aucune preuve en ma possession.

 


Ma famille m'a tourné le dos et je me sens impuissante, d'autant plus que la police n'a ni visité, ni fouillé mon appartement à ce jour alors qu'une enquête est soit disant en cours... A l'heure actuelle, je n'ai pas le doit de communiquer avec mon petit ami qui est en prison mais je sais que celui-ci va attaquer en justice mon petit frère car il dit être innocent. Pour ma part, je suis placée en contrôle judiciaire et je n'ai ni vu, ni entendu la voix de mon fils depuis plus d'un mois.

Voilà mon histoire. Je suis dans une impasse car je n'ai pas la vérité. Je demande seulement que l'on me rende mon fils car étant absente ce soir là je n'ai pas pu lui faire du mal. Je suis sa mère et il a besoin de moi. D'autant plus que son père biologique, Kevin Garcia, a été assassiné à Port de Bouc dans un bar il y a quelques jours...

Je ne connais pas les raisons mais cela vient ajouter beaucoup de malheur encore car mon fils se retrouve seul dans un foyer, sans sa maman et sans son père malheureusement, qu'il ne reverra plus jamais...

Je ne sais pas si vous pouvez m'aider... Mais si vous pouvez au moins m'aider à raconter l'injustice que je vis pour que la vérité éclate au grand jour, je vous en remercie d'avance.

 


Sarah