Soutien au couple des bergers de Corneilla la Rivière

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La Famille KHEMIRI/CALATAYUD est arrivée dans le village dans l’année 2006 afin de pouvoir avoir une exploitation de brebis.

Louisa, française catalane convertie,  portant le hijeb, n’a jamais été acceptée dans le village, essuyant durant plusieurs années, des insultes racistes quotidiennes d’une poignée de fachos, ils ont tenu bons, à travailler durement…. Ils ont tous construits de leurs propres mains.

En 2015 , de nouveaux voisins, propriétaires de chevaux sont venus s’installer dans le Village de Corneilla la Rivière.

Les relations avec ces nouveaux voisins n’ont jamais été cordiales….

Plusieurs plaintes déposées à la Gendarmerie de Millas, que les gendarmes prendront fait et cause pour ces nouveaux voisins ...

C’est avec ces nouveaux voisins que l’affaire dite « des bergers de Corneilla » a commencé...

A la suite d’un désaccord entre Belkacem et ce voisin à propos de l’utilisation de l’eau d’un cannal d’irrigation, une altercation s’en suit… Plainte est déposée des deux côtés, 5 jours d’ITT aussi bien pour Belkacem que pour son voisin.

 
De la, une information judiciaire est ouverte par le Parquet de Perpignan pour « violences volontaires en réunion », une juge d’instruction est saisie, et celle ci mets en détention provisoire Louisa, son mari et deux de ses enfants âgés respectivement de 19 et 20 ans, ceux qui aident leur parents à la bergerie, alors que seul Belkacem s’était battu, apparemment pour « leur protection ».


Malgré l’insistance de leur avocat sur « le caractère disproportionné de la réaction pénale", qu’ils ont une enfant mineure de 13 ans, , un troupeau de 300 brebis que seule la bergère sait diriger et qui est en péril, des vergers dont les fruits pourrissent sur les arbres » etc, ils sont incarcérés ...


Louisa et Belkacem seront détenus à Perpignan, tandis que Mohammed et Boubakar seront détenus, pour l’un à Beziers pour l’autre, à Villeneuve les Maguelone, près de Montpellier.


Un rassemblement organisé par la maire du village, un élu local du PS en date du 21 mai 2016, ainsi qu'un courrier du Prefet écrit directement au père des victimes le même jour,  n’a fait qu’emplifier la situation, en effet, dans le journal local ils l’ont appelé « marche blanche » alors qu’en réalité, les villageois l’ont appelé « RATONNADE », et c’est grace à l’intervention des gendarmes qui ont dû sortir leur flash ball que le reste de la famille de Belkacem a été sauvée ... (sans compter les dégradations subies de leur exploitation, tags racistes etc ..)
Au bout de quelques mois de détention provisoire, la juge les remets en liberté avec notamment l’interdiction de se rendre sur la Commune de Corneilla la Rivière, la où ils ont leur exploitation, ils ont été obligés de louer à leurs frais un appartement sur la ville de Perpignan, là où ils sont assignés à résidence, avec obligation de signer au commissariat de Perpignan.


Malgré des demandes répétées via son Avocat à la juge d’instruction pour « modification du contrôle judiciaire » à savoir, « la levée du contrôle judiciaire, autorisation de se rendre sur la commune de Corneilla la Rivière », celle ci ne fera que purement et simplement apporter une réponse négative ...


De la, Louisa et Belkacem, (pas leurs enfants) n’en pouvaient plus de ladite situation …
Se retrouver à vivre chez l’un de leurs enfants, à Perpignan, leurs fils dans une autre région, les brebis qui mourraient chaque jour, ils ont décidé, malgré les risques de ré incarcération, de se rendre dans leur exploitation afin d’une part, sortir le troupeau et d’autre part, arroser les terrains où il y a les vergers (cerises et pêches) et surtout, faire passer un message de désespoir à la justice perpignanaise ... 
Ce n’est que le 11 mars 2017 soit 3 jours seulement de sortie du troupeau par Louisa avec sa fille mineure de 13 ans, que la Gendarmerie interpellera violemment Louisa et sa fille … (elles étaient en train de sortir le troupeau de brebis) 
Malgré son jeune âge, (la jeune mineure) (photo à l'appui)  les gendarmes n’hésiteront pas à la traîner au sol afin de la menotter, tout comme sa mère, qui sera conduite directement à la prison de Perpignan ….
Imaginez, une adolescente de 14 ans, qui vit tout ceci en direct, Elle en est encore traumatisée ....


Belkacem, traumatisé par sa première incarcération,se sentant victime d'une terrible injustice ayant réussi à prendre la fuite....


Louisa passera un mois derrière les barreaux et sera de nouveau remise sous contrôle judiciaire avec les memes interdictions.


Elle retrouvera son mari, qui, malgré les conseils des membres du comité ainsi que de son Avocat, ne se rendra pas de suite, alors qu’il devait se’ rendre le lendemain avec son avocat, une voiture de la BAC les prends en filature et de la, belkacem ne s’arrêtera pas, plus de peur que de mal, mais il finira par se rendre le lendemain. … Il était épuisé, fatigué, quand on le voyait lors de sa cavale, il ne faisait que fondre en larmes, tant il était au bout du rouleau ...
De la, la Police place le couple en garde à vue et le 21 avril 2017, ils se retrouvent tous les deux derrière les barreaux pour ce délit de fuite.
Comparution immédiate, dont l’Avocat pour la partie adverse qui a n’hésitera pas à humilier belkacem et louisa dans la salle d’audience, devant leurs enfants, en exigeant une minute de silence pour « les victimes du bataclan » ce que la Présidente du Tribunal acceptera ... (nous ne voyons pas trop le rapport, mais cela a pesé sur la balance ...)
De la, l’acharnement judiciaire continue ….18 mois fermes pour Belkacem, 3 mois pour Louisa ...

 

Louisa sera libérée de prison et placée de nouveau sous contrôle judiciaire fin juin 2017.


En plus de l’affaire en cours sur la bagarre avec leur voisin, ils se retrouvent avec plusieurs procédures, aussi bien au civil qu’au pénal …


Début juin 2017,  Procureure poursuit le couple pour « maltraitance sur animaux », en « citation directe »...


En gros, elle leur reproche de ne pas avoir pris soin du troupeau de brebis, alors qu’une mobilisation avait eu lieu dans Perpignan et alentours afin que des militants sortent le troupeau, des vidéos ont été faites en ce sens, où l’on voit des membres du comité faisant leur possible pour sortir les brebis, avec l’aide de la jeune ado.


Louisa et Belkacem ont été condamnés à 5 ans d’interdiction de détenir une exploitation agricole par le Tribunal Correctionnel de Perpignan,seule Louisa a interjeté Appel dudit jugement, elle va être rejugée devant la Cour d’Appel de Montpellier ...

Belkacem, de sa cellule, a décidé de ne pas faire Appel, tant il est épuisé et démoralisé, dépassé, par toute cette ampleur ...


Pénal : toujours mis en examen dans le dossier de la bagarre avec le voisin, plusieurs confrontations ont eu lieu les 22 et 23 mai 2017, et début août 2017 la juge d’instruction vient seulement de clôturer le dossier et le renvoyer au Parquet de Perpignan, avec maintien du contrôle judiciaire, c'est-à-dire TOUJOURS les mêmes interdictions, à savoir, ne pas se rendre CHEZ EUX à Corneilla la Rivière, de rester sur la ville de Perpignan à leurs frais (loyers etc) ...



La CRI, qui était présente dès le début dans ce dossier, a fini par ne plus s’entendre avec la famille, pour des raisons que l’on peut comprendre, à savoir notamment la CRI proposait de faire plus de rassemblements, de manifestations, ce que la famille refusera ... Un des procureur faisant pression sur Louisa et Belkacem quant à la médiatisation de cette terrible affaire ...

Une des membres du Comité,  qui a réussi à trouver un contrat de travail pour Belkacem afin qu’il puisse sortir de prison en conditionnelle (sur la peine de 18 mois), la justice a refusé au motif que la société qui voulait embaucher Belkacem avait moins de deux ans d’ancienneté … Elle a réussi à lui trouver un nouveau contrat de travail, et a entrepris les démarches avec l'Avocat et Louisa.



Louisa soutien son mari comme elle peut, elle va le voir en prison, tente tant bien que mal de payer son loyer vu que la justice lui refuse toujours de retourner chez elle à Corneilla la Rivière ...

 

C'est grace aujourd'hui aux internautes de la page créée à l'époque par la CRI "Comité de soutien au couple de bergers de Corneilla" que la famille survit (dons etc..) 

➨ Ne pas les oublier... Aujourd'hui c'est eux, demain ça sera peut être nous. Merci pour eux !

 

 

 

 

 

 



Sarah compte sur vous aujourd'hui

Sarah HOCINE a besoin de votre aide pour sa pétition “Sarah HOCINE: Soutien au couple des bergers de Corneilla la Rivière”. Rejoignez Sarah et 863 signataires.