Roscoff aidez-nous à préserver nos venelles, ribouls et jardinets publics

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


L’Association pour la Sauvegarde des Sites de Roscoff et la mise en valeur de son Patrimoine (ASSR) s’inquiète du devenir des venelles, ribouls et petits jardins publics de la petite cité de caractère.

L’été, Ils permettent d’éviter les rues encombrées par les véhicules automobiles, loin du brouhaha des visiteurs, aux enfants de courir sans danger, et de passer d’un quartier à l’autre de Roscoff à son rythme. On y entend les oiseaux, on y longe des champs de culture maraîchère, on a un peu l’impression d’y faire l’école buissonnière…

Dans le quartier de Roskogoz/Rocckroum trois ou quatre mini-jardins publics, agrémentés d’un banc et de fleurs, permettent aux résidents des centres de soins voisins de se réapproprier leur autonomie, tout en bénéficiant de haltes bienvenues et réparatrices. Les amoureux peuvent s’y donner rendez-vous, les enfants y goûter, et les personnes âgées s’y reposer.

Ces venelles et ces petits espaces verts protégés sont pourtant menacés par les velléités de certains propriétaires aisés de posséder « toujours plus », quitte à priver d’autres de ces charmants petits écrins. Nous sommes pourtant prétendument à l’ère de la mise en valeur des sites naturels, à l’époque de l’agenda 21, de la protection de la biodiversité…..qu’à cela ne tienne !

Certaines parties de venelles ont pourtant déjà fait l’objet sans la moindre publicité de bitumage et on envisage même parait-il de vendre certains de ces petits espaces publics en toute discrétion…

Ces venelles, ces petits jardins et ces ribouls font partie de l’âme même de Roscoff. Céder aux demandes individuelles de les élargir pour permettre le passage de gros véhicules, de les goudronner pour faciliter la circulation des voitures sans risque d’éclaboussures en passant dans quelque flaque d’eau, ou tout simplement ne pas les entretenir, c’est retirer peu à peu une part de sa personnalité et de son charme à notre petite ville

Alors il vous appartient de nous aider à préserver ces petits espaces de nature, havres de paix témoins de l’histoire de la vie roscovite.

Une pétition "papier" circule à l'initiative de résidents roscovites, il faut maintenant faire connaitre la situation à tous  ceux qui sont attachés à Roscoff village fleuri (4 fleurs). Rendez-vous sur la page Facebook de l'association pour suivre son actualité. Contact: assr.roscoff@gmail.com



ASSR compte sur vous aujourd'hui

ASSR a besoin de votre aide pour sa pétition “Roscoff préservons nos venelles, ribouls et jardinets publics”. Rejoignez ASSR et 438 signataires.