Révisions sur la laïcité, Génération Athée s'engage à défendre l'athéisme.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


LA PLUS GRANDE ÉVOLUTION ATH֥ÉE, DEPUIS 1905.

DANS LE CADRE DE LA "RÉVISION SUR LA LAÏCITÉ" GÉNÉRATION ATHÉE S’ENGAGE POUR DÉFENDRE L’ATHÉISME.

SOUTENEZ, EN SIGNANT NOTRE PÉTITION EN LIGNE, et surtout PARTAGEZ-la... !

Laïque convaincue, Génération Athée espère depuis longtemps que le système laïc Français, donne une place concrète aux convictions athées. Nous profitons de « la révision sur la laïcité », pour exiger des évolutions en faveur de l’athéisme, permettant à chacun, quelle que soit sa conviction, de se sentir personnellement concerné et impliqué par la laïcité et par le vivre ensemble.

Un courrier joint à cette pétition, sera envoyé à tous les responsables et décideurs politiques, à commencer par Monsieur le président de la République, Monsieur le Premier Ministre, ainsi que Monsieur le Président de l’Observatoire de la laïcité. Cette pétition concernant tous les courants athées, ainsi que l’athéisme engagé, va permettre des évolutions telles que nous n’en avons pas eu depuis 1905, nous espérons le plus de participations et de signatures possibles. Merci de partager.

LA PLUS GRANDE ÉVOLUTION ATH֥ÉE, DEPUIS 1905.

NOTRE BUT :

"Au-delà de la liberté de convictions", nous sollicitons une place significative dans notre système laïc, afin d'y établir un équilibre démocratique et républicain, un contre-pouvoir manifeste face aux convictions religieuses.

Pour ce faire, nous voulons que la république, au travers de ses responsables et décideurs, reconnaisse l’athéisme comme étant une « conviction non religieuse », tout athée étant convaincu qu’aucun dieu n’existe, que la genèse n’est pas celle des bibles, ayant dans quantité de domaines des certitudes bien différentes de celles exprimées par les cultes. Cette reconnaissance, doit s’accompagner d’une évolution en un point précis de la loi de 1905, celui que le mot « culte » n’y soit plus utilisé, devant être remplacé par le mot « conviction ».

Être reconnue en tant que « conviction non religieuse » par la loi de 1905, va permettre aux athées d’ouvrir en grand les portes du système laïc, l’athéisme devant y être traité avec les mêmes égards et particularités que ceux donnés aux religions.

Ces évolutions vont permettre à TOUS LES COURANTS ATHÉES, ainsi qu’à l’athéisme engagé, de pouvoir interagir directement, avoir, "au-delà de la liberté de convictions", leur place dans la loi de 1905, d’y débattre et d’y participer directement avec ses responsables et décideurs politiques, et enfin, de l’intérieur, pouvoir faire entendre nos voix, celles des athées.

Signez notre pétition, l’enjeu est important, et surtout partagez-la.