RENAISSANCE DES MATERNITÉS CONDAMNÉES

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Les 22 et 23 mars 2019, 16 délégations représentant 16 territoires en guerre contre la fermeture de leur maternité se sont réunies au Blanc (36), pour exprimer une même révolte et exiger leur dû.
Alors que sont rapportées des dizaines de drames touchant les mères et leur bébé, LA POPULATION DÉNONCE D’UNE MÊME VOIX l’aveuglement et le déni des agences régionales de santé et du ministère, la souffrance des futurs parents et de leurs proches, le burn-out des soignants, la disparition des services publics hospitaliers, la négation des droits constitutionnels d’égalité d’accès aux soins et des grands principes de la sécurité sociale.

NOUS REFUSONS la mise en danger des mères et de leur enfant, les faux arguments sécuritaires déployés par le gouvernement et ses experts, la logique centralisatrice et économique qui amène à fermer des services de première nécessité.
Nous refusons de subir cette double peine, être privés de maternité et par là-même de toute autre alternative (maison de naissances, accouchements à domicile).

A L’IMAGE DES TERRITOIRES, NOTRE COMBAT EST MULTIFORME, INDESTRUCTIBLE, INALTÉRABLE
Les mobilisations locales se hissent au niveau national et exigent avec force l’avènement d’une démocratie directe en santé. Le combat se mène sur tous les fronts.
JURIDIQUE, pour réclamer la vérité contre la diffamation, la reconnaissance des préjudices subis, la condamnation de l’État et de ses agences, à l’origine de ce drame sanitaire.
POLITIQUE, ce combat citoyen est aussi celui de certains élus qui font du maintien des maternités et des services publics, une grande cause locale, départementale et régionale.
SCIENTIFIQUE, par la valorisation de la parole d’experts qui démontrent, chiffres à l’appui, l’urgente nécessité d’assurer une prise en charge de proximité des naissances.
CITOYEN, la révolte populaire gronde contre un pouvoir méprisant, qui fracture les territoires.

NOUS PROPOSONS que le code de la santé intègre désormais le délai d’accès au service public de santé comme 1er critère de sécurité, ce temps d’accès étant calculé sur la base des transports publics existants.
Que toute décision concernant l’organisation de l’offre de soins prenne en compte les droits du citoyen et la spécificité des territoires.
Que la qualité des soins ne soit pas seulement synonyme de cumul de compétences des professionnels, de plateau technique mais s’enrichisse aussi de la relation de confiance instaurée entre soignants et soignés.
Que la médecine rurale soit revalorisée auprès des futurs professionnels de santé.
Que les médecins qui entrent en formation, généralistes et spécialistes, s’installent là où les besoins sont criants.

NOUS RÉCLAMONS la ré-ouverture des maternités et la création d’un nouveau label « HÔPITAL DE TERRITOIRE DE PLEIN EXERCICE » (Médecine-Chirurgie-Obstétrique-Urgences).
Qu’à l’initiative des citoyens, l’innovation et l’expérimentation d’une nouvelle organisation de l’offre de santé soient rendues possibles.
Que la santé soit considérée comme une dimension de l’aménagement du territoire et du développement économique local.

NOUS EXIGEONS LA CRÉATION D’UN PLAN NATIONAL DE PROTECTION DES NAISSANCES, qui aurait pour mission de définir le cadre des services de natalité en France, qui recensera toutes les situations dramatiques et soutiendra les victimes.
Nous exigeons que l’expertise des habitants soit reconnue et qu’ils soient associés à la construction du projet de santé de leur territoire.

CO-SIGNATAIRES

MOUVEMENTS CITOYENS ET REPRESENTANTS : Comité de MONTLUÇON (03), Association citoyenne de défense de l’hôpital de BRIANÇON (05), Comité de défense hôpital santé publique (06), Comité d’AUBENAS (07), Association des usagers et professionnels de santé pour la défense de l’hôpital de PRIVAS (07), Comité de SAINT AGRÈVE (07), Comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes (08), Comité de défense du centre hospitalier Ariège COUSERANS (09), Comité de MILLAU (12), Comité de SAINT-AFFRIQUE, Le Manifeste (12), Comité d’AUBAGNE (13), Comité de LISIEUX (14), Comité de VIRE (14), Comité de COGNAC (16), Comité de RUFFEC (16), Association des usagers de l’offre de soins et du centre hospitalier de la HAUTE COTE D’OR (21), Comité de LANNION-TRESTEL (22), Comité de PAIMPOL (22), Comité « sauvons l’hôpital de SARLAT » (24), Comité de DIE (26), Comité de BERNAY « Liberté, Egalité, Proximité » (27), Comité de CHATEAUDUN (28), Collectif brestois de défense de l’hôpital public (29), Comité de défense de l’hôpital de CONCARNEAU (29), Comité des usagers de l’hôpital de DOUARNENEZ (29), Comité de MORLAIX (29), Comité gersois pour la défense du service public de santé (32), La Santé Un Droit Pour Tous (33), Collectif Cpasdemainlaveille (36), Comité de défense des usagers du site hospitalier du BLANC (36), Collectif 37 Notre Santé en Danger (37), Comité de SAINT CLAUDE (39), Association de vigilance de RIVE DE GIER (42), Comité de GRAMAT (46), Association des usagers du centre hospitalier de St Cyr -VILLENEUVE-SUR-LOT (47), Comité de GRANVILLE (50), AUDACE - Comité de MAYENNE (53), Comité de LONGWY (54), Comité « dynamisons ensemble l’hôpital du bassin d’AMBERT » (63), Association pour la renaissance des services hospitaliers Thannois (68), Comité de vigilance de LURE LUXEUIL (70), CODEF- MONTCEAU-LES-MINES (71), Association pour la promotion de la Santé en AUTUNOIS et MORVAN (71), Comité de MOUTIERS (73), Comité cœur hôpital de MANTES (78), Comité de RAMBOUILLET (78), Un hôpital public pour SARTROUVILLE et ses environs (78), Collectif de défense de l’offre de soins en NORD DEUX-SEVRES (79), Comité de THOUARS (79), Comité d’ALBI (81), Comité de LUÇON (85), Comité de MONTAIGU (85), Comité de CHATELLERAULT-LOUDUN (86), Comité de REMIREMONT (88), Comité de DOURDAN (91), Comité NORD ESSONNE (91), Comité de MONTREUIL (93), Comité de CRÉTEIL (94), Comité d’IVRY (94), Comité d’ARGENTEUIL (95), Comité de MARIE-GALANTE (97), Convergence Nationale des collectifs de défense des services publics, Michel ANTONY, ancien Président et Administrateur de la Coordination nationale, Hélène DERRIEN, ancienne Présidente de la Coordination Nationale, Michel JALLAMION, Président de la Convergence Nationale des collectifs de défense des services publics, Yann LASNIER, co-rapporteur d'un avis du CESE sur les Déserts Médicaux, Vladimir NIEDDU, People’s Health Movement (59), Adeline PAVAGEAU, Auteur, Evelyne VANDER HEYM, Ancienne directrice de la Maternité des Bluets (75), Christine VERRY, Présidente de l’association "Lutter en découverte" (68)

PROFESSIONNELS DE SANTE : Dr ALBERTI Pierre, Médecin Généraliste, Médecin intervenant IME, Intervenant (enseignement) IFSI, Dr Pascal BOISSEL, Psychiatre, Union Syndicale de la Psychiatrie (USP), Dr Patrick CERF, Gynécologue Obstétricien, Dr Paul CESBRON, Gynécologue Obstétricien, ancien chef de service de la Maternité de Creil, administrateur de la Coordination nationale, Dr Bernard COADOU, Médecin généraliste, membre de la Coordination Nationale, Dr Evelyne COMBIER, Pédiatre, Dr en santé publique, Présidente de l'Association pour la promotion de la santé en Autunois et Morvan, Tatiana DARRAS, Sage-femme, Chantal DELOMENIE, Sage-femme, Dr Anwar FAYAD, Gynécologue-obstétricien, Dr Laure FIQUET, Médecin généraliste, Maître de conférences associée de médecine générale, Dr Rafaël de FONTENELLE, Gynécologue-obstétricien au CH Vierzon, Florie GAETA, infirmière, Membre du CESER Centre pour la CGT, Trinitad GUTIERREZ, Infirmière, secrétaire du syndicat FO CH Chateauroux-Le Blanc (36), Dr Christophe JEDRECY, Médecin généraliste, chef du service des urgences de Dourdan, membre du comité de Dourdan (91), Dr Gérald KIERZEK, Médecin des Hôpitaux - Praticien Hospitalier (urgentiste, anesthésiste-réanimateur),  AP-HP, Président de l’association Hôpital pour tous, Michèle LEFLON, Praticien Hospitalier, Anesthésiste réanimateur retraitée, Présidente de la Coordination Nationale, Dr Françoise NAY, Praticien Hospitalier, membre du comité d’Ivry, ancienne Présidente de la Coordination Nationale, Dr M. NEVEU, médecin anesthésiste-réanimateur, membre du comité de Rambouillet (78), Dr Patrick PELLOUX, Président de l’association des médecins urgentistes de France (AMUF), Dr Loïc PEN, Médecin urgentiste à l’Hôpital de Creil, ancien Chef de service des urgences, Dr Christophe PRUDHOMME, Praticien hospitalier – Urgentiste, Porte-parole de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), Membre de la commission exécutive de la Fédération CGT de la santé et de l'action sociale, Membre du Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM), Dr Jean SCHEFFER, Cardiologue, ancien médecin chef de service au centre hospitalier d’Albi, membre de la Coordination Nationale, Dr Bruno SOULET, Médecin généraliste, responsable du Centre Médico-Sportif du Blanc, Dr Cyrille VENET, Médecin anesthésiste-réanimateur, Syndicat National des Médecins Hospitaliers Force Ouvrière, Dr Gildas YAOUANC, Cardiologue, médecin chef du service de médecine du site du Blanc (36), Dr Hélène YAOUANC LAPALLE, Pédiatre retraitée de la maternité du Blanc (36)

ELUS LOCAUX : AMRF, Association des Maires Ruraux de France, Marinette BACHE, Conseillère de Paris (75), Vanik BERBERIAN, Président de l’Association des Maires ruraux de France, Jean Pierre BOSINO, Maire de Montataire (60), Conseiller départemental de l’Oise, ancien Sénateur de l’Oise, Jean-Louis CAMUS, Président CDC Cœur de Brenne, Jean-Paul CHANTEGUET, Président du PNR de la Brenne, Laurence COHEN, Sénatrice du Val de Marne, Aymeric COMPAIN, Conseiller municipal FI Châteauroux, Annick GOMBERT, Maire du Blanc, Conseillère régionale, Philippe GOURLAY, Président CDC Marche Occitane, André LAIGNEL, 1er Vice-Président délégué de l’Association des Maires de France (AMF), Laurent LAROCHE, Maire de Belâbre, Jean LASSALLE, député Non Inscrit des Pyrénées atlantiques, Claude MERIOT, Président CDC Brenne-Val de Creuse, Corinne MOREL DARLEUX, Conseillère régionale d’Auvergne Rhône Alpes, Dominique ROULLET, Vice-Président du Conseil Régional Centre-Val de Loire, Nicolas SANSU, Maire de Vierzon et président du conseil de surveillance du CH Vierzon, Jeanne STOLTZ-NAWROT, Maire de  HUSSEREN-WESSERLING.

INSTANCES ET SYNDICATS : ATTAC 60, L’intersyndicale CGT FO SUD du CH Vierzon (18), Union Départementale CGT du Cher Bourges (18), SUD Saint-Affrique - Rodez (12), SUD Santé sociaux 52, FSU 29, FSU 60.

Nous enregistrons également les soutiens politiques d’Olivier BESANCENOT et Yannick JADOT, qui y ont apposé leur signature lors de leur venue dans l’Indre début avril, ainsi que Ian BROSSAT, Maryse MONTANGON, Christine POUPIN, Philippe POUTOU, Fabien ROUSSEL, Nathalie ARTHAUD, la Section du PCF de Villers Saint Paul (60) et la Commission santé « Ensemble ! ».