e option

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Quel avenir pour nos enfants ?

Une réforme est à l’œuvre depuis septembre dernier pour transformer les lycées. On abandonne les 3 filières S, ES et L pour passer à un seul bac général avec des spécialités. Les élèves de seconde doivent choisir 3 spécialités parmi les 12 proposées par l’éducation nationale pour la suite de leur cursus.

Notre lycée de secteur, le Lycée Pauline Roland n’a obtenu que 5 spécialités sur les 12 possibles, c’est le SEUL établissement du Val de Marne ayant moins de 7 spécialités sur une commune.

A titre indicatif : le lycée de Cachan a 9 spécialités sur 12, Mistral à Fresnes en aura 9, et Apollinaire (Thiais) en aura 10.

Cela constitue des inégalités et injustices :

·         L’obligation pour les élèves de « choisir » les spécialités proposées dans son lycée de secteur et non pas les spécialités vers lesquelles il veut se diriger car le recteur refuse les dérogations (l’autre « choix » possible serait d’aller dans le privé !).

 

·         L’éducation nationale propose un enseignement via le CNED !!!! pour compenser le manque de spécialité (enseignement sans professeur, en autonomie, payant…).

·         Des inégalités sociales, les familles ne sont pas égales devant ces choix complexes de spécialités en fin de seconde qui vont déterminer les possibilités d’études supérieures et donc l'avenir de leurs enfants.

·         Un diplôme local dont les sujets seront choisis sur place, les copies seront corrigées localement et avec une part de contrôle continu pour l'obtention du baccalauréat. La réputation du lycée d'origine devient, de fait, décisive pour l'accès à l'enseignement supérieur avec le système Parcoursup

·         Manque de moyens humains, horaires pour assurer les enseignements.

Au regard de ces éléments, les parents d’élèves de Chevilly-Larue demandent 3 spécialités supplémentaires sur le Lycée Pauline Roland :

-       Humanités, Littérature et Philosophie)

-       Langues, Littératures et Cultures Etrangères

-       Numérique et Sciences Informatiques

Ainsi que les professeurs et le matériel nécessaire pour maintenir un enseignement de qualité.

Nous voulons que nos enfants aient le CHOIX.

Nous voulons que cette réforme soit égalitaire pour tous les élèves sans condition géographique, économique ou sociale.

Nous voulons que le lycée Pauline Rolland reste un lycée de qualité.

Nous vous invitons à signer et à diffuser cette pétition, pas seulement pour notre lycée, mais également pour tous ceux de France, et tout simplement pour notre jeunesse.

Tous les élèves de la commune sont ou seront concernés.