Pour la réouverture du sentier de Tibidy.

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Tibidy était jusqu’au 2 octobre 2017 un lieu mythique de la légende Bretonne, très fréquenté.Le baladeur suivait les pas de Saint Guénolé et du roi Gradlon, qui, ayant fui la ville d’ys, s’y seraient reposés avant d’atteindre Landévennec pour y créer la première abbaye bretonne. Un petit port permettait aux pêcheurs d’y ancrer leurs bateaux, le lieu était très apprécié des enfants.
Dès le paléolithique (première période de l’ère quaternaire ou apparurent les premières civilisations humaines avec des outils de pierre taillée), l’homme s’est installé sur Tibidy: il y a en effet été recensé une stèle et du mobilier de l’Age de Fer, comme en témoigne l’acte de vente de l’Ile en date du 16 août 2001. Dans le même acte : « La propriété vendue est grevée d’une servitude de passage des piétons le long du littoral dite servitude longitudinale. L’acquéreur reconnaît avoir parfaite connaissance de ces dispositions ».

Le 02 octobre 2017, lors d’une action nocturne, le sentier fut fermé par le propriétaire. Plus aucun accès, ni pour les randonneurs, ni pour les pêcheurs plaisanciers.
Le constat dépasse l’imagination la plus folle d’une série TV sur le thème « Ile paradisiaque devenant bunker pour riche notable». Ceinturée d’une clôture barbelée doublée d’un rideau vert fort visible de la mer, caméras de surveillance en plusieurs endroits, port privatisé barré au ras du quai au plus grand risque pour les plaisanciers égarés, l’Ile a été métamorphosée à grand renfort de remblai (plusieurs centaines de tonnes)… Ces travaux ont été effectués sans aucune demande préalable déposée à la Mairie concernée a savoir l’Hôpital Camfrout.
Les démarches à l’amiable tentées par la Mairie n’ont donné aucun résultat. La piste « sentier littoral » est un sujet qui n’entre pas dans notre propos, l’actualité nous enseignant que la procédure peut prendre des années. Les différents maires contactés dans les communes environnantes ont cependant beaucoup à dire sur le sujet.
Les citoyens de notre collectif se rassembleront le samedi 06 octobre 2018 pour poser les questions suivantes :

- Pourquoi la force publique est-elle impuissante à imposer le démantèlement immédiat d’une structure inesthétique et dangereuse (aucune demande donc aucune autorisation pour l’édification de ce Mur de Tibidy ?), dans un environnement classé Natura 2000, qui entraine la mise en danger directe des baladeurs faisant le tour de l’Ile et des navigateurs en difficulté à marée haute ?
- Comment l’entrepôt situé sur les quais est-il devenu maison d’Habitation (a priori mise en location), en totale contradiction avec sa destination d’origine ?
- Quel est le contenu des travaux réalisés sur l’Ile? Les centaines de tonnes de remblais ont-elles fait l’objet d’une autorisation et par quelle autorité ? A-t-on bien observé les dispositions du POS relatives au Patrimoine Archéologiques. Dans l’affirmative, comment le citoyen lambda peut-il agir pour bénéficier de la même procédure ?
- Après la suppression programmée des mouillages, l’interdiction pour les randonneurs de faire le tour de l’Ile est- il prévu pour raison de sécurité (la marée monte en Bretagne)?
- La Préfecture a-t-elle conscience de l’extrême exaspération de la population locale et les risques inhérents à cette situation ?

Les différentes associations de plaisanciers contactées répondent présent à l’appel, les bateaux seront de sortie. Les bateaux convergeront vers Tibidy. A 15H49, heure de la marée haute à Brest, les cornes de brume retentiront en concert, signalant le danger et en manifestation de notre mécontentement. Les jeunes sont prêts pour une campagne sur les réseaux sociaux. Les journalistes contactés sont très sensibles à ce type de situation, le scénario de l’histoire est si cocasse ! Nous sommes en très bon termes avec la Mairie (un arrêté Municipal autorisera le rassemblement sur Terre et sur mer). Nous contactons également les mairies avoisinantes ainsi que différentes personnalités.
Nous sommes de part nature modérés, Carpe Diem oblige ! Notre détermination n’en est que plus grande et nous ne doutons pas du succès de notre démarche. La démocratie locale en sortira grandie.

A l’initiative : Le collectif Carpe Diem à Tibidy est un rassemblement apolitique de citoyens de divers horizons qui ont à cœur de « cueillir la vie » et de défendre les droits de cet exercice dans le cadre et le strict respect de la loi et des institutions Françaises
Co-organisation : L’Amicale des Plaisanciers de Saint Guénolé regroupe les plaisanciers de l’Est de l’Ile de Tibidy dont l’objet est la gestion du plan d’eau. Le renouvellement du mouillage est directement concerné par le non-respect du droit de passage sur Tibidy.



Carpe Diem à Tibidy et l'association des plaisanciers de St Guénolé compte sur vous aujourd'hui

Carpe Diem à Tibidy et l'association des plaisanciers de St Guénolé a besoin de votre aide pour sa pétition “prefecture@finistere.gouv.fr: Pour la réouverture du sentier de Tibidy.”. Rejoignez Carpe Diem à Tibidy et l'association des plaisanciers de St Guénolé et 1 641 signataires.