Une usine à veaux à Guipry-Messac

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


1- Nous, citoyens, souhaitons alerter 

  • le préfet
  • les élus de Guipry-Messac
  • la population

concernant une demande d’extension d’un élevage de veaux, industriel et hors sol

  • Porteur du projet : la COOPERL - 220 veaux actuellement - 868 places demandées 
  • Lieu : le Bas Chemin - aux portes de Guipry-Messac - 6 ha de terres entre la route de Lohéac et celle de Pipriac.   

2- Nous, citoyens en général, riverains parfois, sommes inquiets 

  • La COOPERL  est un empire industriel international - 2 milliards de CA - 7000 salariés
  • Des méthodes vis à vis des producteurs ou des salariés largement commentées dans la presse lors des derniers conflits.
  • Ce type de production hyper-productiviste menace de disparition l’agriculture familiale. 

3- Nous, citoyens de Guipry-Messac sommes inquiets pour notre commune 

  • Une usine à veaux à l'entrée de l'agglomération. 
  • Blocage de l’urbanisation future de l’ouest de Guipry. 
  • Atteinte à l’image de la commune fière de son label Station Verte. Pour combien de temps encore ? 
  • Une commune fière de ses nombreux agriculteurs. Pour combien de temps encore? 
  • Un arboretum à 200 m de l’élevage destiné à devenir un élément majeur du tourisme local. Une belle réalisation communale déjà très fréquentée. 
  • Aucune retombée économique : 2 emplois aujourd’hui avec 220 veaux - 2 emplois demain avec 800 veaux.
  • 94 veaux nouveaux par semaine nourris d’aliments entièrement venus de l’extérieur.
  • Combien de camions à traverser notre commune ? 
  • Epandages des lisiers à La Noé Blanche, Pipriac, Lieuron, Le Grand Fougeray, Ste Anne sur Vilaine, Guipry-Messac. 
  • Combien de citernes géantes

3- Nous, riverains de la « Ferme à 800 veaux » sommes inquiets pour notre cadre de vie

Des odeurs nauséabondes dès aujourd’hui avec 220 veaux. Quelle situation avec 800 ? 

  • à 200 m : les maisons du Bas Chemin 
  • à 200 m : l'arboretum 
  • à 300 m : le lotissement de la Renonnière 
  • à 400 m : de nombreuses habitations de la route de Lohéac 

Quelle moins value sur nos maisons ?


Un dossier qui ne dit pas tout...

  • Une étude environnementale financée par la COOPERL
  • Distance des habitations inexactes
  • Pas de nuisances environnementales annoncées par le porteur de projet, ni sur l’urbanisme, ni sur les odeurs...


Si, comme nous, vous êtes inquiets, merci de signer cette pétition.



La Puce compte sur vous aujourd'hui

La Puce a besoin de votre aide pour sa pétition “pref-icpe@ille-et-vilaine.gouv.fr: Une usine à veaux à Guipry-Messac”. Rejoignez La Puce et 1 580 signataires.