LES GARES ET LES GUICHETS DOIVENT ETRE OUVERTS !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le Conseil régional des Pays-de-la-Loire et la direction de la SNCF décident contre l’intérêt des usagers de fermer de nombreux guichets dans les gares de la région.
Après la réduction drastique des horaires d’ouvertures et du nombre de guichets dans plusieurs gares de la région (Nantes, Le Mans, St-Nazaire La Roche-Sur-Yon, etc…), la direction régionale de la SNCF annonce désormais que sur la période 2018-2020, plusieurs gares TER Pays de la Loire vont être concernées par une diminution des heures de vente, une nouvelle réduction du nombre de guichets, voire leur fermeture totale.

Cette décision, prise d’un commun accord par le Conseil régional des Pays de la Loire et la SNCF s’appuie sur le texte de la nouvelle Convention TER Pays-de-la-Loire 2018-2023 [1]. Elle prévoit dans son annexe 17.1 [2] :« La réduction des heures de vente aux guichets entre 2018 et 2020 sera en moyenne de 33 000 heures par an ».

99 000 heures de suppression des heures de vente en trois ans ! Les gares citées ci-dessous, ne seraient donc que la première vague des guichets amenés à disparaître partiellement ou totalement !

  • Dix gares en danger !

Au cours du premier semestre 2018, la direction régionale de la SNCF indique que les premières gares concernées seront les suivantes :

  1. REZE
  2. VERTOU
  3. LE PALLET
  4. CHANTENAY
  5. CHALLANS
  6. FONTENAY-LE-COMTE (boutique)
  7. BASSE-INDRE
  8. COUERON
  9. BOUAYE
  10. LA SUZE

Cette décision met également en péril l’équivalent de 60 emplois directs de vendeurs !

  • Des guichets qui ferment, des tarifs qui augmentent !

Deux catégories d’usagers en feront directement les frais

  1. Ceux qui effectuent de petits trajets et qui vont être augmentés de 21€ sur trois ans, portant leur abonnement au même niveau que ceux dont les parcours sont plus longs ;
  2. Ceux qui effectuent des parcours très longs et qui ne bénéficieront plus de l’offre de voyage à 1€/jour.

Cette nouvelle gamme tarifaire vise à faire payer par les usagers du quotidien des tarifs moins élevés pour les voyageurs occasionnels !

  • Des décisions contraires à l’accès et à l’essor du Service Public ferroviaire SNCF

Ces choix vont à l’encontre des intérêts des usagers. Ils contribueront par ailleurs, à accentuer la rupture d’égalité de traitement entre les usagers résidants dans les zones rurales et ceux résidants dans les zones urbaines. C’est l’accès au service public ferroviaire pour tous qui est remis en cause, avec le risque de voir nombre d’usagers s’en détourner, au profit du transport routier !

La CGT y voit un risque supplémentaire inacceptable pour la fréquentation et l’avenir des lignes de proximité ligériennes !

  • Usagers et cheminots : des exigences communes !
  1. Ouverture des guichets à des horaires adaptés aux besoins des usagers dans toutes les gares ligériennes ;
  2. Garantir la présence quotidienne des agents de vente dans toutes les gares ;
  3. Une politique tarifaire juste et équitable ;
  4. Garantir le maintien et la pérennisation des lignes de proximité et du Service Public ferroviaire SNCF.
  • Signez la pétition !

Cette pétition régionale unitaire CGT - SUD - CFDT - UNSA est mise à la disposition de la population, des usagers et des cheminots.

Elle sera remise au Conseil régional des Pays de la Loire, à la direction régionale SNCF ainsi qu’aux élus locaux dans les prochaines semaines.



Secteur Fédéral compte sur vous aujourd'hui

Secteur Fédéral CGT CHEMINOTS PAYS DE LA LOIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Présidente de la Région des Pays de la Loire: LES GARES ET LES GUICHETS DOIVENT ETRE OUVERTS !”. Rejoignez Secteur Fédéral et 509 signataires.