Pour une meilleure répartition des richesses en France

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Président de la République,

Les groupes du CAC 40 ont redistribué à leurs actionnaires les deux tiers de leurs bénéfices depuis le début de la crise, au détriment des investissements et des salariés, indique un rapport publié lundi par les ONG Oxfam et Basic. "La France est le pays au monde où les entreprises cotées en bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires", assure le rapport intitulé "CAC 40: des profits sans partage", réalisé par Oxfam et le Bureau d'analyses sociétale pour une information citoyenne (Basic).

"Cette année 2018, la moisson s’annonce abondante, puisque les sociétés du CAC 40 s’apprêtent à distribuer à peu près 47 milliards d’euros de dividendes au titre de l’exercice 2017, contre 44,3 milliards l’an dernier. À ce montant, il convient d’ajouter 6,5 milliards d’euros de rachats d’actions, qui constituent aussi un retour direct à l’actionnaire.(extrait article Le Figaro.fr - Par Roland Laskine Publié le 14/05/2018 à 09:50)

Cette répartition des richesses produites aggrave les inégalités dans notre pays. Certains de nos compatriotes vivent de placements financiers pendant que d'autres travaillent. La valeur travail doit être réhabilitée et pour cela nous vous demandons de mettre en oeuvre 2 mesures simples:

1- Pour une meilleure répartition des richesses produites nous demandons que les bénéfices des entreprises soient réparties en 3 parts égales  :

  • 1/3 pour l'investissement
  • 1/3 pour les salariés
  • 1/3 pour les actionnaires

2- Pour éviter que le risque bancaire soit financé par les entreprises et les contribuables (crise de 2007) nous vous demandons de mettre en oeuvre une réelle séparation des activités bancaires entre les banques de dépôts et les banques d'affaires.

 



Denis compte sur vous aujourd'hui

Denis GARNIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Président de la République Française: Pour une meilleure répartition des richesses en France”. Rejoignez Denis et 57 signataires.