Le harcèlement sexuel ça existe aussi à l'ENS. Il faut le prendre au sérieux !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


                                 Harcèlement sexuel : que fait l’ENS ?

Plusieurs cas de harcèlement sexuel sur des étudiantes ont été signalés à la direction au cours des derniers mois, dans différents contextes. Force est de constater que ces alertes ne sont pas prises au sérieux, alors même que certains des harceleurs avaient déjà une solide réputation auprès des étudiantes et étudiants comme auprès des enseignantes et enseignants. Aucune enquête interne n’a été ouverte à ce jour. Dans un des cas, on nous dit que l’ENS ne peut rien faire sous prétexte que l’étudiante n’a pas le bon badge : le président refile la patate chaude à un autre établissement. La seule mesure réelle à ce jour a été de « punir » un des harceleurs en le privant de pot de départ à la retraite. Et si on doit évoquer la commission « Egalité » dont on dit qu’elle va régler tous les problèmes, le ton a été donné dès la première séance : l’administration a cherché à relativiser en expliquant aimablement qu’il existerait aussi des cas de harcèlement de profs par des étudiantes ! 

Ce déni, cette absence de réaction de la direction montre qu’elle relègue des faits de harcèlement au rang d’anecdotes. Si les moyens manquent pour faire face au problème, si les services de l’école sont débordés, il existe des solutions : que l’on fasse le cumul des primes et gros salaires de messieurs les professeurs ou médecins connus comme harceleurs et l’on devrait trouver de quoi financer une lutte efficace contre ces agissements et protéger les victimes, quels que soient leurs statuts. 

Pour qu’on en finisse avec l’époque où les affaires de harcèlement sexuel ne provoquaient que des bruits de couloir, voire faisaient sourire. Parce que nous affirmons qu’il est nécessaire de balancer les porcs. Nous resterons tous et toutes mobilisées jusqu’à ce que toute la lumière soit faite.


Le harcèlement sexuel ça existe aussi à l’ENS. Il faut le prendre au sérieux !



Membres concernés de l'ENS de Lyon compte sur vous aujourd'hui

Membres concernés de l'ENS de Lyon a besoin de votre aide pour sa pétition “Président de l'ENS de Lyon: Le harcèlement sexuel ça existe aussi à l'ENS. Il faut le prendre au sérieux !”. Rejoignez Membres concernés de l'ENS de Lyon et 434 signataires.