30 000 lieux de vie et écoles rurales pour l'autisme

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Il y a en France beaucoup de territoire et foncier rural, provincial et périurbain à l'abandon, d'exploitations agricoles menacées de faillite, qu'on partenariat pourrait sauver et que chacun peut identifier près de chez lui, et même contacter; qu'on pourrait en partie réhabiliter, embellir et aménager avec des coûts peu élevés, pour y faire 30 000 lieux de vie de proximité, et de scolarités adaptées au handicap, avec des salles de classe pour l'enseignement élémentaire, parlé, lu à haute voix et écrit, des salles d'expression orale et artistique, chant en karaoké, danse, éducation physique, dessin, photographie, jeux de société, entourés de grands et beaux jardins paysagés et potagers, des vergers, des terrains de sports et espaces de baignades, des accès à des chemins de promenades et de randonnée, des ateliers de travaux manuels artisanaux, de petites médiathèques, des cuisines, des buanderies, des salles d'entretien, à moyen terme des salles pour l'accueil et la restauration du public, qui pourront aussi se faire à l'extérieur, à la belle saison.

Ces lieux de vie, de modestes apprentissages, et d'accès réels à une autonomie et une dignité grandissantes fonctionneraient en accueil de jour, en lien quotidien et continu avec les familles, qui pourraient venir participer aux enseignements, (toute personne bienveillante et patiente peut enseigner quelque chose, dans le domaine scolaire  élémentaire ou le domaine pratique)

, ce qu'on enseigne est une charge dont on s'allège. les charges de travail et les responsabilités qu'on partage sont moins lourds et onéreux à porter pour chacun, familles, personnes en situation de handicap, professionnels et même autorités de l'Etat. Tous les lieux attractifs, proches des domiciles familiaux et ouverts, toutes les approches douces et pédagogiques, recréent chez les personnes en situation de handicap une confiance en soi qui favorise l'accès à notre langue natale élémentaire pour la compréhension  et l'expression parlée et écrite, et aussi,en toute sécurité, à de multiples activités du quotidien.Il existe ce qu'on appelle "l'intelligence de la main", qui peut réveiller des parties endormies de notre système cognitif, pour le rendre à nouveau actif et efficace. Il y a aussi une intelligence et une mémoire de la langue, qui est le principe de l'orthophonie, qui progresse dans une pratique régulière, soutenue par les cahiers, livres, revues dictionnaires élémentaires, et les règles scolaires élémentaires que sont la syntaxe, la grammaire, la conjugaison, qui font des échanges verbaux et écrits compréhensibles. La mémorisation des mots, des phrases et des actions se fait dans la pratique en continu. Dans le handicap, comme dans beaucoup de domaines, beaucoup de souffrances sont liées à  l'extrême concentration des personnes et des actions dans des lieux fermés, bétonnés et verticaux, alors que notre nature aspire souvent à des lieux horizontaux, piétonniers, aérés, dans une nature apprivoisée par des travaux et des récoltes dans des jardins potagers et des vergers, où des personnes handicapées peuvent être très utiles pour approvisionner les collectivités de proximité en fruits et légumes, en alternance avec des apprentissages scolaires nécessaires à des autonomies grandissantes, qui produiront de grandes économies budgétaires pour la collectivité.
Ce projet, "les petits ruisseaux", de 30 000 lieux de vie et d'enseignements élémentaires de proximité, dont voici quelques lignes principales, a reçu la "meilleure attention" de la Présidence de la République. Si il trouve des relais, où d'autres personnes qui voudront et pourront y participer, il se peut qu'il trouve des budgets, et même des soutiens inattendus. Il nécessitera de la persévérance
Bon courage à chacun des lecteurs et signataires Ce sera long

                        les petits ruisseaux,  69550 CUBLIZE

 

 



Alain compte sur vous aujourd'hui

Alain FAYEL a besoin de votre aide pour sa pétition “Présidence de la République: 30 000 lieux de vie et écoles rurales pour l'autisme”. Rejoignez Alain et 174 signataires.