Pétition fermée

Pour une véritable "belle alliance populaire"

Cette pétition avait 17 signataires


Aujourd'hui de très nombreux syndicalistes, militants de gauche, écoeurés par l'expérience de 2002, par les positions d'Emmanuel Macron et par les reniements du PS se refusent à effectuer un choix clair pour le second tour de la présidentielle 2017 en Macron et Le Pen et envisagent de voter blanc ou de s'abstenir. Certains espèrent par ailleurs que la France insoumise pourra, seule, constituer une alternative après le 7 mai. Beaucoup considèrent que le risque d'une élection de Le Pen est trop faible pour nécessiter un geste de leur part au dela de la consigne de ne donner aucune voix à Le Pen (ce qui n'est pas rien) et redoutent davantage que leur vote soit interprété comme un vote d'adhésion si ils votent Macron. De leur côté, les (ir)responsables socialistes nous poussent à ce vote d'adhésion à Emmanuel Macron et chercheront demain à faire partie d'une majorité libéralo-centriste en réalité alignée sur les positions de la droite en matière économique mais aussi de répression des mouvements sociaux et de régression écologique.

La discussion sur ce vote est en train de s'envenimer et par là de détruire tout espoir de consolidation d'une alternative de gauche autour du bon score de Mélenchon, qui reste pour l'instant insuffisant pour espérer peser au delà si la dynamique, qui a vu s'élargir ce vote au delà de la base des insoumis, ne se prolonge pas au delà de ce mois d'avril 2017.

Cette pétition n'a pas pour objet de dire comment chacun.e doit voter mais plutôt de recadrer les enjeux : non seulement le vote Macron de gauche ne doit pas être un vote d'adhésion ni évidemment un "chèque en blanc" mais il doit aussi s'inscrire dans un autre possible qui est de réconcilier la gauche antifaciste avec elle-même et avec des valeurs communes. Ou au moins d'essayer.

Hamon est sorti vainqueur de la primaire de la "Belle alliance populaire" qui n'était au départ qu'une opération pour faire triompher Hollande ou Valls comme "votes utiles", avec un projet visant à refaire battre le coeur de la gauche. Il est temps maintenant de nous réapproprier cette espérance qui n'est la propriété d'aucun parti ni d'aucun candidat et de reconstruire effectivement cette "belle alliance populaire" avec les insoumis pour que de slogan creux elle ait une chance de devenir une réalité. Et elle ne peut le devenir que par un soutien populaire dans les consciences et dans les actes.

Pour rendre possible la construction d'un puissant mouvement ancré à gauche, nous, signataires de cette pétition, non membres de la France insoumise, nous engageons si une majorité de soutiens de la France insoumise rejoint le vote Macron pour battre Le Pen, soit à rejoindre une des composantes présentes ou futures de la France insoumise que nous essayerons d'aider à gagner les législatives au mieux de nos possibilités au niveau local et en essayant de convaincre d'autres sympathisant.e.s de gauche si c'est en notre pouvoir, soit à la soutenir par nos votes, soit les deux à la fois. En attente du résultat de la consultation qui s'achève le 2 mai et de cet espoir d'échapper encore à une élection du FN à la présidence de la République, nous pourrons ensuite plus sereinement participer aux débats ultérieurs au sein de la France insoumise plutôt que nous placer en dehors ou accompagner les choses autrement, selon nos convictions. Nous sommes pour une alliance populaire à même de reconstruire une gauche digne de ce nom, antifaciste, fraternelle, égalitaire, respectueuse de toutes les composantes de la société, ouverte sur les enjeux écologiques, de reconstruction de l'Europe et de solidarité internationale entre les pays et entre les peuples. Car c'est de cela que nous aurons besoin après le 7 mai et dès maintenant.

 



Renaud compte sur vous aujourd'hui

Renaud ORAIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour une véritable "belle alliance populaire"”. Rejoignez Renaud et 16 signataires.