Pour le maintien des options artistiques au lycée Michelet (82)

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Enseignants, parents et élèves du lycée Michelet souhaitons dénoncer les conséquences sur le lycée de la réforme en cours.

Les actuels enseignements d’exploration de seconde encore en vigueur aujourd’hui disparaitront à la rentrée. Seuls les enseignements communs et les options pourront préparer les élèves à se déterminer quant aux spécialités de première et de terminale, en vue de leur projet d’orientation dans le supérieur.

Or d’après l’actuelle projection faite par notre chef d’établissement, les options artistiques disparaîtraient. Les moyens annoncés ne permettraient d’en mettre aucune en place à quelque niveau que ce soit, dans le seul lycée du département pourtant structurellement doté depuis longtemps pour dispenser bon nombre de ces enseignements.

Au lycée Michelet, les arts ne pourront être présents qu’à la condition que les options soient maintenues en Seconde. Elles sont pour les élèves la condition d’acquisitions et de réflexion à la fois disciplinaire et en matière d’orientation.

 Avec la suppression des options en 2de :

  • il n’y aura plus le continuum collège-lycée, pourtant préconisé. Si l’on prend le cas de la musique, comment justifier par exemple que les élèves des Classes à Horaires Aménagés Musique du collège Olympe de Gouges ne trouvent pas de continuité possible dans un lycée public de proximité après la troisième ?
  • sans option en seconde, il est prévisible que les spécialités correspondantes de 1e et de Terminale ne seront pas suffisamment alimentées pour être durablement maintenues dans le cycle terminal. C’est l’extinction annoncée de ce qui fait encore la richesse et la spécificité du lycée Michelet, au profit d’un lissage des établissements n’offrant plus qu’un spectre uniformisé de formation sans véritable ouverture culturelle et artistique.

 Et pourtant :

  • Les annonces officielles parlent du Parcours culturel et artistique de l’élève à raison de 2 heures hebdomadaires. Comment ce PEAC pourra-t-il être mis en place quand les disciplines artistiques seront marginalisées ?
  • Il est prévu que les enseignements optionnels soient pris en compte dans le contrôle continu pour le bac.
  • Les enseignements optionnels peuvent venir enrichir le projet de l’élève pour le fameux grand oral du nouveau baccalauréat
  • Ces disciplines artistiques sont un enrichissement évident et participent et préparent à la diversité culturelle exigée dans les classes préparatoires et dans les autres formations du supérieur ?

Doit-on définitivement faire le deuil d’un lycée de la diversité qui a toujours été pensé comme un vecteur d’émancipation ?            

Pour toutes ces raisons, nous exigeons que les moyens nécessaires à l’enseignement de toutes les options artistiques (Arts plastiques, Histoire des arts, cinéma, musique) soient assurés au lycée Michelet.



thomas compte sur vous aujourd'hui

thomas FAUGERAS a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour le maintien des options artistiques au lycée Michelet (82)”. Rejoignez thomas et 1 939 signataires.