Adressée à Monsieur Bernard Cazeneuve Premier Ministre et 2 autres

Pour l'interdiction du rassemblement BDS/CAPJO "Séparation du CRIF et de l’Etat"

5 085
signataires

A Monsieur le Premier Ministre
Hôtel Matignon

Monsieur le Premier Ministre,

Le "Boycott, Désinvestissement, Sanctions", connu sous l'acronyme de BDS, organise un rassemblement en plein cœur de Paris à 14 heures le samedi 1er avril prochain place du Châtelet, à l'appel de CAPJPO-EuroPalestine, Le PIR (Indigènes de la République), Le Collectif BDS 57, Le comité BDS France 34 et le Comité BDS Lille Metropole notamment, ayant pour thème central "Pour la séparation du CRIF et de l'Etat", tel que vous pouvez le constater sur le site internet de CAPJPO-EuroPalestine.

Aujourd'hui, ce mouvement passe un cap supérieur dans une dangereuse surenchère en appelant à une manifestation publique sur un thème purement antisémite, contraire à l'esprit de la République et à ses valeurs. Il apparaît clairement que leur message présente toutes les caractéristiques du mouvement d'incitation à la haine envers la communauté juive et insinue directement que le CRIF, donc les juifs, gouverne ce pays à son profit au détriment du reste de la communauté nationale.

Après les multiples manifestations dont les slogans fleuris tels que "juif dehors, la France n'est pas à toi" ou encore "égorgez les juifs" jalonnaient les cortèges de ce genre de rassemblement, nous vous demandons aujourd'hui de mettre un terme à ces manifestations qui ressemblent de plus en plus à ceux des années 30, ayant porté les thèses complotistes du même genre qui ont fait sombrer l'Allemagne dans le nazisme et à la marginalisation des juifs, avant l'escalade ultime qui est passée par la Nuit de Cristal au programme d'extermination industrielle des juifs.

Nous nous élevons contre le fait que les autorités ferment les yeux sur l’antisémitisme sous jacent de l'appel à manifester, tolèrent de tels procédés contrairement à d'autres pays, alors que le boycott et l'appel au boycott est illégal en France. Après les multiples interventions gouvernementales pour rappeler sans cesse l'esprit républicain et la défense de ses valeurs, il est incompréhensible aujourd'hui, alors que nous sommes aussi en état d'urgence, qu'une manifestation, dont l'antisémitisme clairement affiché renvoie aux thèses complotistes d'un gouvernement collaborant activement avec les nazis, soit autorisée.

C'est donc pour toutes ces raisons et face à l'émoi que ressent la communauté juive de France aujourd'hui, les limites du supportable ayant été largement dépassées, il est de votre devoir républicain d'interdire ce rassemblement raciste qui recouvre un réel caractère de trouble à l'ordre public et d'incitation à la haine et à l'antisémitisme, faute de quoi il ne faudra pas s'étonner d’éventuels débordements voire de confrontations qui pourraient hélas survenir et alors en assumer l'entière responsabilité.

Cette pétition sera remise à:
  • Monsieur Bernard Cazeneuve
    Premier Ministre
  • Monsieur Matthias Fekl
    Ministre de l'intérieur
  • Monsieur Michel Cadot
    Préfet de Police de Paris

    Gilles DAVID a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 5 085 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Gilles compte sur vous aujourd'hui

    Gilles DAVID a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour l'interdiction du rassemblement antisémite de CAPJO & BDS le 1er avril”. Rejoignez Gilles et 5 084 signataires.