Petition update

Nouvelles du front…

Serge MARQUIS
France

Apr 25, 2018 — Bonjour

Voici un éventuel argumentaire à proposer à vos contacts…

Cette pétition procède de l'analyse suivante :

1/ Qui l'emportera de la bataille du rail engagée actuellement ? Le mouvement social ou Macron ? De la réponse, les conséquences seront importantes pour l'avenir.

2/ Pour peu que des miettes patronales soient données à quelques syndicats « jaunes », ces derniers casseront le front syndical uni et le gouvernement jouera ensuite sur le pourrissement, avec les éléments de langage répétés partout et tout le temps par les grands médias.

3/ La convergence des luttes (en particulier des secteurs du public) est donc un élément stratégique de la bataille.

Mais… constatons que le nombre de manifestants à ce propos est modeste. (Le 19 avril, à la manif appelée par la CGT et SUD : pas plus de 12-15 000 personnes à Paris, dont pas plus de 3 000 étudiants et lycéens.) Et les grèves dans les autres secteurs sont insuffisantes.

4/ Le 1er mai et « les comités du 5 mai » mis en place à la suite de l'appel de F. Ruffin et F. Lordon ont-ils une chance de développer un véritable mouvement d'opinion ?

Ce serait croire qu'il peut surgir une génération spontanée de révoltés après 40 ans de libéralisme de gauche et de droite.

Nous nous confrontons au désengagement citoyen. Beaucoup de gens se sont rétractés sur la cellule familiale, le système D, quand ils n’ont pas eux-mêmes intégrés le libéralisme dans leur tête ou leur mode de vie (3 millions d’enfants scolarisés dans les écoles privées !). Pour rappel : les députés de La France insoumise (c'est un exemple banal, valable pour les autres groupes parlementaires d'opposition) ont été élus avec… 64 % d'abstention dans ces deux bastions de la gauche que sont Montreuil et La Seine-St-Denis…

Notre pronostic : non, il n'y aura pas de vague à la « Podemos ».

5/ Partis politiques et syndicats ont par ailleurs tendance à se « tirer la bourre » pour ramener peu ou prou la couverture à soi. (Beaucoup disent ne pas vouloir être des « avant-gardes éclairées » mais se comportent pourtant comme tels, se considérant les uns et les autres comme incontournables.)

6/ Le risque, c'est que l'on perde, avec les souffrances supplémentaires.

La conclusion :

Il faut une stratégie qui offre des passerelles en direction de la population, afin de mettre la politique à sa portée, sans exclusive avec quiconque. C'était le sens historique des comités de salut public.

Le bradage de nos actifs et la privatisation rampante de nos services publics au profit des riches peut être l'occasion d'unir la gronde.
Mais surtout… DE L'AMPLIFIER !

Cet appel n'est soutenu aujourd'hui par aucune structure.

Néanmoins, cette pétition paraît politiquement en avance, SUR LE PLAN STRATÉGIQUE, par rapport aux différentes propositions existantes.

Je vous invite par conséquent à la soutenir et la relayer dans les structures politiques, syndicales et associatives dans lesquelles vous pouvez vous trouver.

Elle pourrait être le début d'un processus constituant par lequel nos concitoyens s'engageraient.

Merci à vous.

Cordialement.

(N'hésitez pas à laisser vos commentaires, vos propositions, vos réflexions. C'est nécessaire pour notre instruction à tous.)

Et merci d'inviter à lire nos « mises à jour » car elles répondent à toutes sortes d'objections…


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.