PETIZIONE CHIUSA

Disons non à Tibor Navracsics, défendons la démocratie, la jeunesse, l’éducation et la culture européennes

Questa petizione aveva 1.950 sostenitori


Tibor Navracsics, actuel ministre Hongrois des Affaires étrangères, a été nommé au poste de Commissaire Européen à l’Education, la Culture, la Jeunesse et la Citoyenneté. Le gouvernement hongrois a fortement restreint la liberté d’expression des journalistes et des ONG critiques envers la politique gouvernementale, mais il s’en est aussi pris aux autres libertés civiles et fondamentales de notre démocratie. Il a par ailleurs affaibli le système éducatif national et en a pris le contrôle politique, comme il le fait avec les principales institutions culturelles dans le pays. Il est inacceptable qu’une telle personne-clé de ce gouvernement puisse être responsable pour ces programmes européens. Le Parlement Européen a la possibilité de bloquer cette désignation dans les prochaines semaines, et nous devons les appeler à le faire.

Je suis un activiste hongrois qui a été impliqué dans plusieurs ONG et dans diverses campagnes ces dernières années. Cette nomination me paraît effrayante, car elle risque de banaliser le comportement intimidant du gouvernement Orban et de le propager au reste de l’Europe. La plupart de mes amis trouvent également cette nomination inquiétante, dans le sens où l’Europe semble inconsciente de l’intimidation dont nous sommes victimes.

Pas moins de deux jours avant cette annonce des portefeuilles des Commissaires, le lundi 8 septembre, la police hongroise a mené des raids dans les locaux de deux associations. Les ordinateurs ont été confisqués, le personnel des organisations a été détenu, tout cela dans le but d’intimider ces organisations qui se permettent de critiquer le gouvernement.

Déjà l’année dernière, le gouvernement avait censuré le corps enseignant et le système éducatif. Désormais, les professeurs sont forcés d’utiliser des manuels qui affirment que les rapports sexuels en dehors du mariage et l’homosexualité sont des pêchés. Les directeurs des principales institutions culturelles et des musées à travers le pays se sont plaints et ont dû démissionner en raison de l’interférence politique et des ordres de promouvoir des œuvres et des expositions « patriotiques ».

Tibor Navracsics a été Ministre de la Justice et chef de cabinet de Victor Orban avant de devenir Ministre des Affaires Etrangères. Il est ainsi clairement lié à ces décisions du gouvernement Orban.

Cela affecte tous les citoyens Européens : le despotisme en Hongrie doit cesser, et non pas être propagé à l’Europe entière ! Nous devons collecter des signatures pour montrer que nous ne tolérons pas l’intimidation d’associations et de journalistes en Europe. Nous ne pensons pas que saper la qualité et l’indépendance de l’éducation et de la production culturelle soit en cohésion avec les valeurs européennes. Le Parlement Européen a l’opportunité de bloquer cette nomination – nous avons besoin de faire pression sur le Parlement pour qu’il prenne cette décision.



Oggi: Marton conta su di te

Marton Vay ha bisogno del tuo aiuto con la petizione "Parlement européen: Disons non à Tibor Navracsics, défendons la démocratie, la jeunesse, l’éducation et la culture européennes". Unisciti con Marton ed 1.949 sostenitori più oggi.