Retrait du dispositif répressif à Tolbiac !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Pour une université ouverte !

Depuis le vendredi 15 mars, étudiant.es, enseignant.es et personnels du centre PMF (Tolbiac, Paris 1) subissent le dispositif sécuritaire imposé par la présidence: contrôles de cartes abusifs, réflexions déplacées, fichage (prise de noms et de photos d'étudiant.es soupçonné.es d'être mobilisé.es), intimidations physiques, salarié.es empêché.es d'accéder à leur lieux de travail.

Nous exigeons de la présidence: 

- Qu'elle communique publiquement le détail des dépenses engagées dans la sécurisation absurde de la fac (changement des portes, embauche de plus d'une quarantaine de vigiles via une agence de sécurité privée pour renforcer la surveillance du centre).

- Qu'elle retire les effectifs de sécurité complémentaires.

- Qu'elle mette fin à l'ensemble des procédures disciplinaires et pénales engagées contre les étudiant.es mobilisé.es

Signez et faites circuler la pétition!