Ouvrons des formations pro sur la construction en terre crue (cap, bac pro, TP, ...)

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Il y a de plus en plus de projets publics et privés de constructions en terre crue mais il manque de professionnels pour les réaliser. Il faut donc des formations professionnelles (initiales ou complémentaires) sur la construction en terre crue destinées à des maçons.

La construction en terre crue et paille est la solution la plus pertinente pour lutter contre le réchauffement climatique : ces matériaux sont neutres ou stockent du CO2, tandis que les matériaux de construction classiques rejettent du CO2.

En effet, le secteur du bâtiment représente 40% du bilan carbone et utilise 20% du CO2 global, uniquement pour la fabrication de matériaux cuits (ciment, chaux, isolants de synthèse, terre cuite, ...); 20 autres % pour les besoins énergétiques du bâtiment pendant sa vie. Mais il est possible de décarboner ce secteur.

Entre 30 et 50% des personnes dans le monde habitent dans une construction en terre crue. 15% en France. Et ce type de construction, allié à d'autres matériaux comme le bois et la paille, pourrait résoudre la question du réchauffement climatique car comme évoqué précédemment, le secteur du bâtiment représente à lui seul, 40% du bilan carbone et 76% des déchets.

Notre association est centrée sur le développement de la filière terre crue. Cette filière, créatrice d'emplois, développe une économie durable et circulaire. Les enduits issus de cette économie circulaire ont d'ailleurs été labellisés par BDM, Bâtiments durables méditerranéens, dans le cadre du projet Euromediterranée 2 prévoyant des bâtiments de plus de 15000m², sur 5 à 14 niveaux. D'autres très gros projets sont en train de voir le jour comme l'utilisation des boues du grand Paris express pour en faire des matériaux de construction   https://www.facebook.com/jolyloiret.agencedarchitecture/photos/a.1606669186238060.1073741848.1531514010420245/1954246571480318/?type=3

Pensons au 30 000 m² d'habitations à Ivry, aux 96 logements prévues à Biganos et aux dizaines de projets similaires.  Malheureusement, tout est freiné par manque de professionnels formés au matériau terre ... Il est temps de réveiller tous les acteurs de la formation, les greta, les afpa, les lycées, les régions, pôle emploi,...

Nous n'avons pas la volonté de faire des formations à leur place mais de les éveiller à former des ouvriers qui changeront nos manières de construire. L'urgence climatique est là, on ne peut plus attendre.

Plusieurs partenaires en France ont lancé des réglementations techniques pour les assurances et d'autres partenaires européens travaillent depuis des années à la création d'une formation longue professionnelles pour les maçons. Cependant, le désintérêt est énorme sur ces questions de la part du monde politique.

LESA forme donc depuis peu des élu(e)s sur ce sujet https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=6qhO2LMt8kE

Nous avons édité un livret pour eux https://www.bruno-leprince.fr/home/10000206-bcommebtp-9782364881419.html qui en est, en moins d'un an, à sa troisième édition; mais aussi une brochure programmatique qui a pour objectif de décarboner le secteur de la construction français. Elle a été réalisée avec plus de 700 contributions et s'intitule "Urgence climatique: Changer nos systèmes et matériaux de construction", parue aux éditions 2031. Nous profitons aussi du projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire pour faire entendre notre voie à L'Assemblée Nationale sur ce sujet.

Mais sans maçons formés à la construction en terre, on ne peut pas faire grand-chose ... pourtant nous avons 129 candidat-e-s potentiellement intéressé.e.s. Il est temps d'arrêter les bla-blas et d'agir!

Lesa collabore aussi avec des enseignants en maçonnerie pour introduire cette formation dans les lycées, les EREA,...

Grâce à cette pétition, LESA espère faire bouger les lignes pour  expliquer aux régions, à l'éducation Nationale, à pôle emploi, l'urgence climatique qui  pousse tant de gens à aller vers ce type de matériaux et qu'il est urgent de former nos maçons à cette transition.

Notre Association y arrivera grâce à vous! Merci!