Adressée à Norbert Métairie

Sauvons "Volée de piafs"

Le centre de soins pour animaux de la faune sauvage Volée de piafs va FERMER.

L’Assemblée générale de l’association du même nom est prévue le 11 février prochain à 15h à la Salle des 1000 clubs à Languidic.

A compter de cette date, aucun oiseau ou mammifère en détresse ne pourra être accueilli au centre pour y être soigné.

Vers qui vous tournerez-vous alors quand vous trouverez en animal en détresse ?

La réponse est : nous n’en savons rien !
Tout ce que nous savons aujourd’hui, c’est qu’il est impossible de continuer ce travail de titan sans y laisser des plumes. Pour rappel, Didier et Marie, fondateurs du centre en 2007, se sont voués corps et âme à cette entreprise devenue titanesque au fil des années et y ont investi toutes leurs économies personnelles.

Aujourd’hui, les pouvoirs publics ont eu raison de notre détermination. Nous sommes épuisés, physiquement ET moralement.

Imaginez-vous : 1 seul et unique capacitaire soins BENEVOLE (qui a par ailleurs un métier d’artisan) qui gère au quotidien sans prendre un jour de congé et ceci depuis 10 ans, à la fois l’arrivée des nouveaux pensionnaires, mais aussi les équipes changeantes de bénévoles et de services civiques qui sont là pour aider. Nous remercions d’ailleurs toutes ces personnes qui ont à chaque fois pris leur tâche au sérieux et sans qui des centaines d’animaux n’auraient pas survécu.

Epuisés aussi moralement. Pendant 10 ans, nous avons lutté pour trouver des subventions, des bénévoles réguliers, des financements pour assurer les frais de fonctionnement du centre et salarier des personnes en contrat aidé. Nous avons sollicité l’aide d’élus, en vain. M. Métairie, Président de notre communauté de communes a même refusé de nous recevoir en rendez-vous alors que de 40 % des animaux accueillis proviennent de ce périmètre.

C’est vous, les donateurs et adhérents (+ 600 à ce jour), les sympathisants, les bénévoles qui nous ont le plus aidés !

Nous tenons néanmoins à souligner le soutien de notre député M. Philippe Noguès depuis le début de son mandat et encore à présent en cette période très difficile et celui des communes de Languidic, Plouharnel, Erdeven, Carnac, Etel, Plouhinec et Pluméliau durant ces 3 dernières années.

Aujourd’hui, il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour qu’il n’y ait plus de tempêtes en Bretagne qui affaibliraient les animaux, plus de marées noires, plus de dégazages intempestifs en mer, plus de chouettes imprudentes qui viennent nicher dans les cheminées, plus de voitures pour choquer les oiseaux intrépides, plus de psychopathes pour les maltraiter, plus de phoques désorientés, plus de vitres transparentes, plus de chats croqueurs d'oiseaux (plus de 10 % des accueils)… Bref, que les animaux de la faune sauvage s’adaptent enfin à notre mode de vie, nom de D…. !

Il y a un dicton qui dit : personne n’est irremplaçable, et pourtant on a beau faire le tour de la question, il s’avère qu’il n’existe aujourd’hui en région Bretagne AUCUNE structure capable d’accueillir, de soigner et de réhabiliter tous les animaux qui ont été confiés à l’association Volée de piafs ces 10 dernières années, soit 13350 animaux.

Qui interviendra en cas de nouvel Erika ou d'une crise d'échouage massive comme durant les premiers mois de 2014 ?

Depuis 10 ans, nous sensibilisons le public à la protection et à la conservation des espèces qui nous entourent, au respect du biotope, de la biodiversité, de l’environnement, tous ces thèmes si chers à nos politiques en place qui nous en rebattent les oreilles, et qui prétendent en connaître la portée mieux que nous mais qui en vérité s'en soucient bien peu.

Le succès de Volée de piafs est incontestable. Les citoyens sensibles à la préservation de l'environnement et en particulier à la souffrance de la faune sauvage et des animaux en général ont prouvé que l'existence des centres de soins de la faune sauvage comme le nôtre est indispensable.

Vous êtes nombreux à nous suivre sur Facebook, et nous comptons encore sur vous aujourd’hui pour divulguer ce scandale !
Dites votre colère et votre indignation !

Et venez nous soutenir à l’AG samedi 11 février, 15 h à la salle des 1000 clubs à Languidic !

Cette pétition sera remise à:
  • Norbert Métairie

    Sarah VERMEER a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 3 983 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Sarah compte sur vous aujourd'hui

    Sarah VERMEER a besoin de votre aide pour sa pétition “Norbert Métairie : Sauvons "Volée de piafs"”. Rejoignez Sarah et 3 982 signataires.