Non aux antennes Telenet place Morichar

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La société Telenet veut activer, envers et contre tout, 27 antennes émettrices d’ondes électromagnétiques (principalement téléphonie mobile 4G) sur le toit de l’Ecole Supérieure des Arts St-Luc, située place Morichar à Saint-Gilles, une des trois communes les plus densément peuplées de la Région bruxelloise. Cette école est fréquentée quotidiennement par environ 700 étudiants, tandis que le parc urbain de la place Morichar est un lieu de rassemblement important pour les familles du quartier (en particulier leurs enfants), ainsi que pour les étudiants des très nombreuses écoles situées à proximité. Cela serait déjà suffisamment préoccupant ainsi, mais le dossier introduit par Telenet prévoit, en outre, des dépassements des normes de rayonnement en vigueur, notamment à hauteur des étages supérieurs des maisons du voisinage, qui sont directement exposés aux rayonnements. Le dossier a déjà été refusé 2 fois par le Collège de l’Environnement. Mais, à chaque refus, Telenet réintroduit une nouvelle demande, identique, ou peu s’en faut, aux versions précédentes, en pariant sans doute sur la lassitude des riverains...
Telenet ne veut pas comprendre que non, c’est non.
Le harcèlement, cela suffit !
Nous demandons aux autorités publiques bruxelloises d’empêcher les acteurs de la téléphonie mobile de contourner les décisions administratives qu’elles ont prises, surtout quand celles-ci concernent la santé à long terme des plus jeunes d’entre nous.



Quartier Morichar compte sur vous aujourd'hui

Quartier Morichar a besoin de votre aide pour sa pétition “Non aux antennes Telenet place Morichar”. Rejoignez Quartier Morichar et 869 signataires.