Non à la fermeture de l'hippodrome et du centre d'entrainement de Maisons-Laffitte

0 a signé. Allez jusqu'à 10 000 !


APPEL à LA MOBILISATION URGENTE
Maisons-Laffitte en danger
FERMETURE DE (1) L’HIPPODROME 
ET LENTE DISPARITION ANNONCÉE DU (2) CENTRE D’ENTRAINEMENT,

En octobre 2016, l’Association Sauvons Maisons-Laffitte a été créée pour défendre et développer le Centre d’entrainement de ML et être force de propositions pour l’Hippodrome. De nombreuses propositions mises sur la table et qui semblaient avoir retenues l’intérêt de la Ville et de France Galop. Mais aujourd’hui les nouvelles ne sont pas bonnes, notre environnement et l’économie de notre ville sont en péril.

(1)  L'HIPPODROME

Faits : L’hippodrome propriété de France Galop est un bâtiment avec plus de 3000 m2 de surface habitable et qui est occupé très partiellement (qu’une vingtaine de journées par an).  Au-delà des revenus que les courses génèrent pour la ville, l’exploitation du bâtiment devrait être une opportunité pour dynamiser le site et rapporter des revenus supplémentaires.  On nous annonce que les courses cesseront en 2020 sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, le bâtiment fermera. Des pertes de recettes énormes pour la ville.

 Les actions de la ville à ce jour

En réponse aux propositions de notre association, en septembre 2017 la Ville s’était engagée à mener une étude de faisabilité d’un projet économique type pôle d’innovation.

Après avoir annoncé en juillet 2018 lors de réunions publiques que cette étude n’avait pas été menée et fait part d’un projet non chiffré, sans ambition, centré autour d’activités de loisirs et culturelles, la Ville déclarait cette semaine avoir en fait confié une étude à un cabinet spécialisé en tourisme équin (rien à voir, très loin des ambitions initialement soutenues).

Dans ce contexte d’absence de projet, de l’argent public a été promis à France Galop sans vision ni visibilité ! Voir l’Article du Jour de Galop du 12 septembre 2018 : « Jacques Myard serait prêt à faire investir à sa ville 1,2 M d’euros de la ville, …la Région… 800 000 euros.

Confier de l’argent public à France Galop dont la gestion est mise à mal par le cours des comptes et dénoncée par le rapport Arthuis et dont les intentions pour l’avenir hippique de Maisons-Laffitte sont désormais claires : n’est pas totalement choquant et inquiétant ?

Une proposition sur la table à ce jour non exploitée
Selon nos informations une proposition d’un projet économique, proposition forte, étayée et chiffrée existe.

Il s’agit d’un projet proposé par des professionnels expérimentés du développement économique ; d’un projet à forte attractivité, construit autour de l’entrepreneuriat et de l’innovation en cohérence avec l’identité de la ville et respectant son environnement. Ce projet à fort taux de rentabilité interne projeté élevé, rencontrerait des soutiens de partenaires publiques et privés. Cette proposition est tout simplement ignorée par la ville. Choquant et inquiétant

=>Avant de jeter de l'argent public par les fenêtres,
ne serait-il pas temps de considérer les propositions concrètes mises sur la table ?

(2) LE CENTRE D'ENTRAINEMENT .... une autre menace
Fait :  une fermeture partielle a été annoncée dans les médias et par le Maire lui-même au cours des dernières réunions publiques. 

Le Centre d’Entrainement de quoi s’agit-il ?

La superficie du Centre d’Entrainement représente 143 hectares détenus à 73% par FG dont  33 hectares en Zone UHP, qui à terme devient constructible si le nombre de chevaux diminuait (propos tenus par Monsieur le Maire le 31/03/2017 et aux AG de l’ASP en 2017 et 2018).

Compte tenu de la pression immobilière actuelle et de la situation financière de France Galop, nous sommes véritablement face à une menace.

Rappelez-vous tout est possible ! pour exemples récents :  la disparition de l’ancien hôpital des jockeys, le pavillon Adèle géré par la Fondation Adèle rue de saint Germain pour un projet immobilier. La destruction en cours du Prieuré, la destruction d’une maison individuelle en face de notre château remplacée par un programme immobilier.

Une proposition sur la table à ce jour non exploitée

Fort des diagnostiques réalisés par les bénévoles de l’association, en juillet 2017, des solutions ont fait l’objet d’une proposition par notre association auprès de la Ville et France Galop (comme la mise en gestion avec rationalisation du centre par autre acteur que France Galop : solution publique, mixte, collective…tout est possible). Des investisseurs, acteurs seraient intéressés par le formidable site de Maisons-Laffitte.

Les actions de la ville à ce jour 

La ville avait promis d’investir 100 k euros pour faire venir des nouveaux propriétaires. Nous ignorons les actions qui ont été menées et les résultats ?
Par manque de coordination,  aucun écho n’a été fait à nos propositions pour faire du centre d’entrainement un site autonome au positionnement fort

=> Ne serait-il pas temps de considérer les propositions concrètes mises sur la table ?

Jean-Paul Gallorini, Charles Givadinovitch, Anne Schott, Séverine Sterniak,
Alexandrine Berger



Sauvons Maisons Laffitte compte sur vous aujourd'hui

Sauvons Maisons Laffitte MAISONS-LAFFITTE AU GALOP a besoin de votre aide pour sa pétition “---: Non à la fermeture de l'hippodrome et du centre d'entrainement de Maisons-Laffitte”. Rejoignez Sauvons Maisons Laffitte et 8 074 signataires.