Protection de la biodiversité et de la santé : interdisons glyphosate et néonicotinoïdes !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Nicolas Hulot a confirmé ce matin que le gouvernement français n'a toujours pas fixé de calendrier précis pour l'interdiction du glyphosate, cet herbicide utilisé dans des proportions considérables en France alors même que le Centre international de recherche sur le cancer l'a classé comme cancérogène probable dès 2015.

En somme, la position française est toute aussi irresponsable que celle de la Commission européenne, qui souhaite renouveler l'autorisation d'utilisation du glyphosate pour 10 ans encore ; alors que des techniques de substitution existent déjà et que les aides publiques permettraient une transition sans perte de revenus pour les agriculteurs.

Le sujet des néonicotinoïdes, substances chimiques qui tuent les abeilles, n'est lui non plus pas tranché par le gouvernement.

Sur ce sujet aussi, l'urgence de la protection des abeilles, indispensable à la sauvegarde de la biodiversité, impose pourtant que les décisions les plus fermes soient prises rapidement.

Protection de la santé des consommateurs, protection de la biodiversité : ce sont des exigences qui doivent dépasser les intérêts des industriels et les résistances des participants d'une agriculture toujours plus intensive, guidée par le seul objectif de la productivité.

Comme Les Patriotes, demandez-vous aussi des mesures d'interdictions fermes et immédiates du glyphosate et de tous les néonicotinoïdes !



Les compte sur vous aujourd'hui

Les PATRIOTES a besoin de votre aide pour sa pétition “Nicolas Hulot: Protection de la biodiversité et de la santé : interdisons glyphosate et néonicotinoïdes !”. Rejoignez Les et 2 036 signataires.