Ni camions, ni autoroute, de l'air !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Le développement des hangars logistiques lié à l'activité du Grand Port Maritime de Marseille a provoqué de nombreux changements sur le territoire d'Arles et dans ses environs. En quelques années, des milliers d'hectares de zones naturelles et agricoles ont disparu sous le béton. Le nombre de camions sur les routes a engendré de nombreux problèmes : pollution atmosphérique et nuisances sonores entre autres.

Alors qu'aujourd'hui le changement climatique est au cœur de toutes les préoccupations, on constate que les transports sont responsables d'un quart des émissions de gaz à effet de serre, et que ces émissions ont augmenté de 20% en vingt ans à cause du développement du trafic routier (Chiffre du Ministère de la transition écologique et solidaire). Il est donc impossible de vouloir lutter contre le changement climatique et en même temps de continuer à développer la logistique qui déverse sur nos territoires des produits fabriqués à des milliers de kilomètres. En Arles, après avoir pollué et ravagé le territoire, les développeurs attendent maintenant la création de plusieurs axes autoroutiers en Crau et en Camargue pour valider une politique locale du « tout camion ».

Nous demandons l'arrêt complet de tout développement de hangar logistique, le gel de tout nouveau projet destructeur pour les zones agricoles et naturelles, et et l'interdiction de circulation sur la N113 entre Arles et Saint-Martin-de-Crau de tout camion de transport de matière dangereuse et de tout poids-lourd qui n'effectue pas de desserte locale.

Ni camions, ni autoroute, de l'air !



NACICCA compte sur vous aujourd'hui

NACICCA a besoin de votre aide pour sa pétition “Ni camions, ni autoroute, de l'air !”. Rejoignez NACICCA et 1 499 signataires.