Pétition fermée

Pour la suppression de l'Excise Duty pour les véhicules de moins de 1600cc

Cette pétition avait 1 838 signataires


MVDA

Une voiture neuve pour les petites entreprises et les familles à faible revenu si …

 Y a-t-il une politique de deux poids deux mesures dans l’application des lois en vigueur dans le marché automobile ? La Motor Vehicles Dealers Association (MVDA) estime que les taxes appliquées sur les automobiles de seconde main sont en contradiction totale avec nos lois et aussi les accords de l’Organisation mondiale des douanes. Et cela au détriment des Mauriciens et des concessionnaires de voitures neuves.

 Car qu’elles soient neuves ou de seconde main, les voitures utilisent les mêmes infrastructures et routes du pays, ont les mêmes causes et effets, et d’ailleurs paient les mêmes taxes routières et les frais d’enregistrement. Rien que pour l’année dernière, les importateurs de voitures neuves ont payé plus de Rs 1.2 milliards en tant que Excise Tax et TVA au gouvernement pour moins de 5 300 véhicules vendus (hors les Duty Free). Ce que le président de la MVDA, Vivian Serret, trouve inquiétant et injuste. “Cela fait cinq ans que nous sommes forcés de lutter pour que les autorités fassent leur devoir, soit appliquer les lois en vigueur de manière équitable. Ce n’est pas normal que nos membres, les importateurs de voitures neuves, et leurs clients, tous Mauriciens confondus, aient des sommes astronomiques à payer alors que ceux qui vendent et achètent des voitures de seconde main s’en sortent avec des frais moindres, largement dû à la non-application des lois du pays. Cette injustice met en péril nos entreprises et le travail des personnes que nous employons et crée un marché dérégulé. Il est grand temps que les autorités ouvrent les yeux et prennent des mesures”, souligne-t-il.

 Après cinq ans de combat pour une application équitable des lois dans le secteur, la MVDA avait cru entrevoir une lueur d’espoir après la décision du Cabinet, le 24 juin 2016, de revoir les règles régissant la vente de voitures de seconde main. “La décision du gouvernement était une bonne initiative. Elle démontrait l’intérêt des autorités concernant la sécurité des passagers”, dit Vivian Serret. Mais cette réjouissance a été de courte durée.

 En effet, l’État est revenu sur sa décision à peine 24 heures plus tard, reléguant au second plan les consommateurs de voitures et la sécurité des Mauriciens. “L’État est plus souple vis-à-vis des importateurs de voitures de seconde main alors que nous, nous sommes obligés de lutter en Cour suprême pour ramener un environnement d’affaires plus sain où nos lois sont enfin appliquées. Les clients de voitures neuves et les Mauriciens, en général, se retrouvent encore une fois perdants”, déplore Vivian Serret.

 Mais malgré ce retournement de situation, la MVDA ne lâche pas prise. En effet, elle lance un énième appel aux autorités pour l’application des lois en vigueur, le respect des accords internationaux et la mise en place de taxes justes et équitables pour tous.Car si elles étaient respectées, tous les Mauriciens pourraient s’acheter une voiture.Pour cela, la MDVA demande qu’il n’y ait plus d’Excise Duty pour les voitures de moins de 1 600 CC, comme cela se fait jusqu’à maintenant avec le non-respect des lois pour les voitures de seconde main. Et aussi qu’une taxe fixe soit appliquée pour les voitures dépassant les 1 600 CC, qu’elles soient neuves ou de seconde main.

 -Fin-

 A propos de la MVDA

La MVDA est une organisation dûment enregistrée. Elle est composée de neuf membres et de concessionnaires de véhicules neufs. Parmieux, Allied Motors Company Ltd, Axess Ltd, Leal Company Ltd, United Motors Company Ltd, RaoufDusmohamed Company Ltd, E. A. L Man Hin& Sons, International Motors Company Ltd, CFAO Motors Mauritius, Raffick Peermamode Company Ltd et Toyota (Mauritius) Company Ltd. Pour l’année 2015, la MVDA a vendu 5 300 voitures et a payé Rs 1, 2 milliard d’Excise Duty.



MVDA compte sur vous aujourd'hui

MVDA a besoin de votre aide pour sa pétition “MVDA: Pour la suppression de l'Excise Duty pour les véhicules de moins de 1600cc”. Rejoignez MVDA et 1 837 signataires.