Pétition fermée

Tous Ensemble pour l’atelier SNCF du Toulon

Cette pétition avait 1 293 signataires


 

Non au démantèlement de notre industrie et du service public

Cette année comme l’an passé, l’atelier SNCF du Toulon à Périgueux fait face à un véritable plan social. Aujourd’hui, c’est l’avenir même du site industriel qui est menacé. Aucune stratégie industrielle ne se dessine malgré les investissements imposés par les cheminots pour maintenir les installations et un outil de travail compétitif.

Le site et ses plus de 500 cheminots, les nombreux emplois de sous-traitance induits, sont d’un intérêt vital pour Périgueux, son agglomération et le département de la Dordogne. La lutte des cheminots, de leurs syndicats, le soutien de la population ont permis aujourd’hui d’éviter l’annonce d’un plan de suppressions d’emplois plus massifs sur Périgueux, mais rien n’est joué.

Nous interpellons directement, le Président de la République, Emmanuel Macron. La SNCF appartient à la nation qui doit lui donner les moyens d’investir, d’engager un véritable plan de développement. L’Etat est aujourd’hui encore l’un des grands donneurs d’ordre de la SNCF, c’est à lui de fixer le cap d’une grande politique des transports. Une politique qui doit tourner le dos à 30 ans de politique libérale qui mène le pays à la catastrophe si l’on n’y met pas un coup d’arrêt.

Nous interpellons directement le président de la Région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset. La Région est autorité organisatrice des transports SNCF pour les TER. L’atelier du Toulon avec son ingénierie, le savoir-faire de ses ouvriers pour rénover et assurer la maintenance des TER (XR 72.500 73.500 et AGC notamment) peut être un élément clé dans cette grande région.

Cette perspective est d’autant plus d’actualité que chaque jour, usagers, cheminots constatent et subissent la vétusté du matériel roulant des trains du quotidien, entrainant pannes, retards voire même TER annulé.

Nous nous inquiétons enfin de la mise à mal du pôle ferroviaire français dans son ensemble après l’absorption d’Alstom par Siemens. Notre pays a besoin d’industries et de grands services publics. A cet égard, nous refusons la logique de privatisation qui sous-tend toutes les annonces récentes.

Aujourd’hui, la Dordogne, notre département fait face à une vague sans précédent d’atteintes aux services publics, atelier SNCF, Poste, France 3 Périgords, trésorerie, nous disons stop !

Cette pétition est à la disposition de toutes et tous, dans la diversité de nos opinions.



Vianney compte sur vous aujourd'hui

Vianney LE VACON a besoin de votre aide pour sa pétition “Mr Emmanuel Macron: Tous Ensemble pour l’atelier SNCF du Toulon”. Rejoignez Vianney et 1 292 signataires.