sauvons Bellefontaine !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Lettre ouverte à :

Monsieur Pascal Gouhoury, Président de la communauté d’agglomération

Monsieur Didier Maus, Maire de Samois,

Madame Béatrice Rucheton, Conseillère communautaire  en charge de la question des gens du voyage

 

 

Je sollicite de votre part l’abandon du projet de création d’une aide d’accueil de gens du voyage de 40 places sur le site de Bellefontaine.

 

Cette initiative est totalement inappropriée.

 

Sur le plan patrimonial, le domaine de Bellefontaine est un témoignage de l’Histoire qui a lié la ville de Samois et ses environs à des familles russes illustres, bienfaitrices de la commune. Le château, en très bon état extérieur, mérite un  projet de rénovation intérieure et non pas la dégradation à laquelle le condamnera  irrémédiablement l’installation des caravanes  à une distance de 11 à 15 mètres.

 

Sur le plan environnemental, le parc de 9 hectares est classé Natura 2000 et Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique  et Floristique (ZNIEFF). Or l’aire d’accueil nécessiterait d’en cimenter au minimum 15 000 mètres carrés, avec les déboisements que cela entraînera.  Les nombreuses sources qui traversent le domaine, classé également zone humide, seront impactées par cette imperméabilisation des sols sur une aussi grande surface, contribuant à favoriser les inondations dont notre territoire a déjà à souffrir de plus en plus fréquemment.

 

Enfin et surtout, ce projet constitue une  gabegie sur le plan financier. Son coût est estimé par la communauté d’agglomération dans une fourchette entre 3 et 3,5 millions d’euros, soit entre 75 000 et 87 500 euros par place. C’est bien au–dessus du coût moyen des places d’accueil, qui varie entre 15 000 et 50 000 euros (source Cour des Comptes).  Il représente 10%  du budget de fonctionnement de la communauté d’agglomération !

Qui plus est, des coûts supplémentaires, comme le désamiantage de bâtiments annexes à détruire, ne sont pas comptabilisés, appelant l’addition à s’élever davantage.

L’Etat financera une partie des travaux, mais en  piochant  essentiellement  dans  l’enveloppe de crédits dédiés aux investissements des communes. A Avon, par exemple, la participation de l’Etat au développement du réseau de pistes cyclables a été refusée pour permettre le financement de cette aire d’accueil totalement dispendieuse.

 

Un projet de parc animalier  sur Bellefontaine est porté par Pierre Cadehac, dresseur et connaisseur du monde animalier,  dont la renommée  est internationale. Ce projet est respectueux de l’environnement et permettra la rénovation du château.  Il sera créateur d’emplois, et de développement touristique.

 

A  l’heure où la communauté d’agglomération a également lancé une étude pour  répertorier tous les sites permettant de respecter l’obligation de créer 80 places d’accueil de gens du voyage  sur son territoire, je vous demande instamment, Monsieur le Président, Monsieur le Maire, Madame la Conseillère, de renoncer à cette implantation et de favoriser au contraire le projet de parc animalier.

 



collectif de défense du château et du parc de Bellefontaine compte sur vous aujourd'hui

collectif de défense du château et du parc de Bellefontaine a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Pascal GOUHOURY: sauvons Bellefontaine !”. Rejoignez collectif de défense du château et du parc de Bellefontaine et 1 525 signataires.