Victoire

Sauvons la vie de Michaël

Cette pétition a abouti avec 5 777 signatures !


Michael OKORUELE est un jeune homme de 24 ans, de nationalité Nigériane. Suite à la découverte de son homosexualité, il a été battu pratiquement à mort par des villageois, avec son petit ami qui lui n’a pas survécu. Il s’est donc enfui et caché dans une autre région du Nigéria. Là, il a rencontré un autre homme avec qui il a entretenu une relation courte, car elle fut très vite découverte par les personnes vivant dans le village. Ils ont été de nouveau battus, et Michael a du s’enfuir à nouveau. Michael a quitté son pays en Juillet 2016. Lors de son arrivé en France peu de temps après, il a commencé ces démarches de demande d’asile pour être protégé des persécutions qu’il subit dans son pays.  Il a basé ses démarches uniquement sur son témoignage et des certificats médicaux dans un premier temps, aillant tout perdu lors de sa fuite. Mais ces éléments n’ont pas suffi pour qu’il obtienne le droit d’asile. Ce n’est que plus tard, par l’intermédiaire d’un ami avec qui il a encore un peu de contact au Nigéria, qu’il a découvert que deux journaux de son pays avaient publié des articles relatant son histoire et spécifiant qu’il était recherché pour ces faits, affichant son nom, prénom et sa photo. Le 20 juin 2018, Michael demande à l’Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides de réexaminer sa situation, en fournissant les deux articles de journaux nigérians en date du 18/10/2016 (‘African Herald Express’) et du 13/04/2018 (‘The headline’). La demande de réexamen est jugée irrecevable le 22 juin 2018 aux motifs que les faits ont déjà été appréciés par l’OFPRA et la CNDA et que les articles de journaux, délivrés sous forme de copies, ne présentent pas de garantie suffisante d’authenticité.

A Couleurs Gaies, nous avons rencontré ce jeune homme. Il s’est rapidement intégré à l’association, et y fais régulièrement du bénévolat depuis plusieurs années. Nous avons pu suivre ces démarches avec lui, et voir les journaux de nos propres yeux. Ceux-ci sont des journaux complets de plusieurs dizaines de pages, imprimé sur papier journal, de format A2 plié. De plus, nous avons retrouvé l’article datant du 13 Avril 2018 en ligne, sur le site du journal « The Headline » (Http://theheadlinenews.com.ng/details/283

Aujourd’hui Michael est en danger de mort. Il est sous le coup d’une assignation à résidence en attendant son expulsion, et peut être à tout moment renvoyé au Nigéria où il sera incarcéré pour 14 ans, ou assassiné par la population comme le veut la tradition du pays.

 

 



SCHNEIDER compte sur vous aujourd'hui

SCHNEIDER AUDREY a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur MARTIN Didier Préfet de Moselle: Sauvons la vie de Michaël”. Rejoignez SCHNEIDER et 5 776 signataires.