Pour un lieu de mémoire digne dédié à la traite des Noirs et à l'esclavage au Havre.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Lettre adressée à Monsieur Luc Lemonnier, Maire du Havre.

"Monsieur le Maire,

Le Havre est l'une des principales villes françaises à avoir participé pendant plusieurs siècles à la traite des Noirs. Ce commerce aux millions de victimes fait donc partie de notre histoire commune. Pour ne pas oublier, en 2001 la France a adopté une loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité. Ces mots sont lourds de sens.

En 2012 le Mémorial de l'abolition de l'esclavage de Nantes (première position des ports négriers français), avec une surface d'exposition qui présente 2000 plaques de verre gravées contant l'histoire de l'esclavage, a ouvert ses portes. Ce site permet de garantir la pérennité de la mémoire de ce crime à travers les générations. Il n'existe pas au Havre de lieu adapté pour se souvenir de cette page sombre de notre histoire. En effet, j'ai été surpris de découvrir il y a quelques années, par hasard, la plaque commémorative scellée près du Musée Malraux. Elle est trop discrète au point que l'on marche dessus si nous ne faisons pas attention. Très nombreux sont les habitants qui ne connaissent pas son existence et par conséquent ce passé de notre ville.

Dans l'éditorial du magazine municipal Océanes n°99 (du 16 décembre au 15 janvier 2018) vous dîtes que "Le Havre est une ville qui avance (...) et qui s'appuie sur sa mémoire pour progresser". Aussi vrai que chacun doit comprendre sa propre histoire pour avancer et grandir, les territoires doivent évoquer la leur de manière à ce que la population connaisse son passé, et qu'une ville puisse mieux se tourner vers son avenir.

L'espace public est par définition l'espace de tous. Dans cet espace le passé doit aussi être traité de manière égalitaire. Ce n'est pas le cas aujourd'hui dans notre ville. En mémoire des millions de victimes de la traite des noirs et des personnalités qui se sont battus pour l'abolition de l'esclavage en France et ailleurs, notre ville a le devoir de dédier un site pour se souvenir, pour informer, pour éduquer, hors des écoles et des musées. Car si une ville veut être moderne peut-elle le devenir en oubliant d'évoquer les pages les plus sombres de son histoire ?

Avec la commémoration du 500ème anniversaire de notre ville et de son port en 2017, de nombreux monuments contemporains sont apparus. Ils participent à véhiculer une image positive et moderne du Havre, pour la plus grande fierté des havrais/es. Le quai de Southampton, qui regarde le port et qui va connaître dans les prochaines années une transformation urbaine importante, ne pourrait-il pas accueillir un lieu de mémoire adapté et digne?

170 ans après la signature du décret de l'abolition de l'esclavage en France, ne pourrions-nous pas lancer une réflexion autour de ce projet si important pour les habitants du Havre dans toute leur diversité ? Il ne fait aucun doute qu'un traitement juste de ce passé fera également la fierté des habitants.

Avec mes sincères salutations

Pierre Lenoir Vaquero.

MERCI DE SIGNER ET DE PARTAGER CETTE PÉTITION !



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre LENOIR VAQUERO a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Luc Lemonnier: Pour un lieu de mémoire digne dédié à la traite des noirs et à l'esclavage au Havre.”. Rejoignez Pierre et 335 signataires.