Pétition fermée

Lettre ouverte au secrétaire (CGT) du CCE concernant l’homologation du PDV de TUI France.

Cette pétition avait 171 signataires


Le 10 Juillet 2017 à 18h26, la décision tombe : la DIRECCTE des Hauts-de-Seine homologue le Plan de Départs Volontaires de la société TUI France. Nous sommes conscients que tout ne se fait pas dans les règles de l’art, mais pendant que le CCE bataille contre une direction pas vraiment conciliante, nous, collaborateurs ex-Transat volontaires au départ, nous affairons depuis des semaines à préparer des dossiers solides afin de présenter notre candidature lors de la tant attendue période de volontariat.

Nous sommes aujourd’hui, selon les cas :

-          Engagés par un CDI ou un CDD de + de 6 mois dans une autre entreprise, et parfois même dans une autre région.

-          Décidés à quitter le monde du travail et prendre notre retraite.

-          Fourmillants d’idées pour la création / reprise d’une entreprise.

-          Motivés par un perfectionnement / une reconversion par le biais d’une formation.

Mais surtout, nous sommes volontaires au départ dans les conditions actuelles du PDV. En effet, alors que la période de volontariat n’est ouverte que depuis quelques jours, nous sommes déjà 150 candidats.

Alors, quelle n’est pas notre surprise lorsque nous apprenons que la CGT, par l’intermédiaire du secrétaire du CCE, Monsieur Lazare Razkallah, souhaite déposer un recours auprès du Tribunal Administratif ?

Mr Razkallah, nous, collaborateurs ex-Transat, avons fait le deuil de nos postes actuels et sommes pressés de commencer nos nouvelles aventures. Nous sommes souvent engagés contractuellement et/ou financièrement dans nos projets. Comment pouvez-vous nous prendre ainsi en otage ? Quel est votre intérêt dans ce recours ? Souhaitez-vous mettre en échec les projets de certains collaborateurs ou en forcer d’autres à démissionner ? Avez-vous un intérêt à ce que la direction ne paie pas les indemnités de départ de ces derniers ?

Aujourd’hui, nous vous demandons de bien vouloir accepter l’homologation du Plan de Départs Volontaires et de ne pas déposer de recours auprès du Tribunal Administratif.

Il y a bien d’autres batailles à mener, notamment pour nos collègues qui souhaitent rester travailler chez TUI, et ce dans les meilleures conditions possibles.       

Les volontaires au départ.



Volontaire compte sur vous aujourd'hui

Volontaire TRANSAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Secrétaire du CCE : Lettre ouverte au secrétaire (CGT) du CCE concernant l’homologation du PDV de TUI France.”. Rejoignez Volontaire et 170 signataires.