Non à l'Obligation de Quitter le Territoire : Laissez Sony vivre en sécurité en France !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Jeudi 3 mai au matin, Sony Amin a été arrêté lors d'un contrôle  à la gare de Val de Fontenay.

Il a ensuite été conduit au commissariat de Cachan puis placé en rétention au CRA de Choisy jusqu'à samedi 5 mai, jour où il a été heureusement libéré juste avant son passage devant le juge des libertés...
Sony, d'origine Rohyinga, est né en Birmanie où son père est décédé.
Vivant dans la rue et persécuté, il a trouvé refuge au Bangladesh où il a pu obtenir la nationalité bangladaise mais n'a aucune famille sur place.

Ayant une vie très difficile au Bangladesh, Sony est ensuite arrivé en France en 2012 et réside à Fontenay-sous-Bois depuis.
Depuis plusieurs années, il est accompagné par le collectif Resf Fontenay pour la diversité.
Lors de la quinzaine de la Solidarité Internationale de novembre 2017, il a été parrainé par M. Philippe CORNELIS, Adjoint au Maire de Fontenay-sous-Bois et M. Hervé POIRIER, ancien adjoint au Maire.

Sa demande d'asile a été refusée par l'Ofpra en novembre 2014.
Depuis son arrivée en France, il a cherché à travailler afin de pouvoir subvenir à ses besoins mais la préfecture lui a refusé à plusieurs reprises la possibilité de travailler légalement malgré le soutien de son employeur et des promesses d'embauche réitérées...

Sony est présent depuis plus de cinq ans en France. De plus, il a un contrat de travail et maintenant les 8 fiches de paie nécessaires à un titre de séjour en tant que travailleur.
Il est donc en mesure de présenter un dossier de régularisation et devait être prochainement reçu en préfecture.

Sony Amin a été libéré, c'est un premier geste mais il doit pouvoir vivre et travailler en France, en toute quiétude !!!

Monsieur le préfet du Val de Marne, il faut annuler cette OQTF indigne et ainsi permettre à Sony de déposer son dossier et d'avoir sa chance en France !
D'autant plus qu'il n'a plus d'attache en Birmanie et qu'il rentre dans les critères de régularisation fixés par la circulaire Valls de novembre 2012 !



Fontenay pour la diversité - Resf compte sur vous aujourd'hui

Fontenay pour la diversité - Resf a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Préfet du Val de Marne: Non à l'Obligation de Quitter le Territoire : Laissez Sony vivre en sécurité en France !”. Rejoignez Fontenay pour la diversité - Resf et 817 signataires.