Urgent : Agissons pour empêcher une expulsion injuste : Marie, 67 ans

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Urgent : Agissons pour empêcher une expulsion injuste
Marie, 67ans, expulsée le 30 Mai 2017.Délit : avoir nourri des pigeons...


Le 30 mai 2017, Marie Di Frenza âgée de 67 ans, sera expulsée manu militari de son logement rue de l'Egalité par un huissier assisté de la police, sur décision du tribunal d'appel : en cause une affaire qui l'oppose aux copropriétaires de l'immeuble où elle réside depuis 27 ans, et ce parce que Marie nourrissait les pigeons !

Cette lourde décision, alors que Marie est soutenue par son propriétaire, nous a laissé sans voix, nous habitants du quartier et personnes qui la connaissons. Cette sanction (qui en plus est assortie de lourds dommages et intérêts) n'est pas justifiable au vu des faits qui lui étaient reprochés, et de ses revenus.

Certes Marie l'avoue sans détour, à une certaine époque elle nourrissait les pigeons du quartier, mais l'importance des nuisances que l'on veut lui faire assumer n'est pas celle qu'elle a pu commettre. Car parait-il, à cause d'elle les voisins de cet immeuble devaient vivre reclus, ne pouvant plus ouvrir leurs fenêtres ou étendre leur linge…

Pourtant dans le même temps, les occupants de l'immeuble d'à côté ainsi que les habitants du reste de la rue ont reconnu vivre sans cette nuisance. Plusieurs attestations et photos de la part de voisins et de propriétaires ont été fournies au tribunal afin de démontrer l'aspect mensonger et abusif de ces accusations.

Que cherche-t-on à faire en infligeant une double peine à cette vieille dame ? Car c'est bien une double peine : expulsée dans un premier temps, puis saisie de son compte en banque pour payer au syndic les dommages et intérêts.
Ça ne suffit pas d'être jeté à la rue pour des raisons fallacieuses, il faut en plus qu'elle soit rackettée pour le reste de sa vie !

Nous tous, voisins, amis et personnes solidaires décidons d'appeler à la création d'un Comité de Soutien dans le quartier afin de nous opposer, le jour venu, à cette décision injuste et empêcher cette expulsion inhumaine d'être mise en œuvre.


Comité de soutien contre l'expulsion de MARIE



Jocelyne compte sur vous aujourd'hui

Jocelyne WEILLER a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Préfet de l'Hérault: Urgent : Agissons pour empêcher une expulsion injuste : Marie, 67 ans”. Rejoignez Jocelyne et 2 271 signataires.