Contre le projet " Terre du froid" du zoo Pairi Daiza

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Je me présente, Stasse Jean-Michel, président - fondateur de Wolf Eyes Asbl. Une association qui milite depuis 7 ans contre la captivité des animaux sauvages. Je suis un ancien soigneur et dresseur de loups dans un zoo en Belgique.

Stop au projet démagogue de Pairi Daiza concernant : La terre du Froid

Extrait du site Pairi Daiza

"LA TERRE DU FROID
La Terre du Froid, le huitième monde de Pairi Daiza dévoile cette saison la première partie d’un projet qui s’étendra sur 18 hectares, en faisant le projet le plus ambitieux de l’histoire du parc." 

Nous sommes totalement contre ce projet qui est en adéquation avec notre philosophie du bien-être animal.

Plutôt qu'un long discours voici la lettre que nous avons envoyée au ministre C.Di Antonio. Nous avons besoin de votre signature pour contrecarrer ce projet. En ce moment il y a une enquête publique, elle se clôt le 29 août. Il nous reste 20 jours pour faire entendre la voix des sans voix... 

Ce matin, nous avons fait appel à nos amis associatifs et Animal Sans Toi...T  a déjà répondu favorablement ! 

"Monsieur le Ministre Di Antonio,

          Le 2 août, nous vous interpellions concernant les conditions de détention des ours polaires au Monde Sauvage d’Aywaille. Vous avez dépêché une équipe sur place afin d’analyser la situation et nous vous en remercions.

          Dans la foulée, nous avons été informés du souhait du parc Pairi Daïza d’obtenir un permis d’extension afin d’y créer une « terre du froid ». Ce nouveau « monde » serait dédié aux animaux polaires et accueillerait, bien évidemment, des ours polaires. Nous nous interrogeons fortement sur le bien-fondé de cette demande.

          Mon équipe et moi-même nous sommes documentés depuis une semaine sur les conditions de vie de l’ours polaire en milieu naturel. Nous avons analysé diverses études dont celles de Rémy MARION éminent spécialiste de l’espèce et auteur de plusieurs livres sur le sujet dont : « Géopolitique de l’ours Polaire » et Nicolas DUBREUIL, observateur de plus de 300 ours polaires en milieu naturel. Tous deux sont unanimes, les animaux polaires ne sont pas faits pour vivre sous nos latitudes. L’ours polaire peut d’ailleurs souffrir d’hyperthermie lorsque la température extérieure dépasse 10°. Si nous ne doutons pas que Mr Domb et son équipe mettront tout en œuvre pour créer un cadre de vie idéal, nous attirons votre attention sur le fait que l’ours polaire n’est pas adapté à une vie en groupe. C’est un animal solitaire qui rencontre sa femelle une fois par an au moment de la période de reproduction. En groupe, les ours deviennent névrotiques et leur comportement est fortement modifié. Nous joignons au présent courrier le résultat de notre analyse afin que vous puissiez prendre connaissance des autres points qui vont à l’encontre d’une vie en captivité pour l’ours blanc.

         Pour toutes ces raisons et dans la continuité de nos actions visant la protection et le bien-être animal, l’association Wolf Eyes vous demande de ne pas octroyer ce permis d’extension et d’intervenir auprès des autorités compétentes afin que ce projet ne puisse aboutir. Plusieurs associations nous rejoignent par ailleurs dans notre démarche en cosignant ce courrier.
        Nous espérons, à nouveau, pouvoir compter sur votre bienveillance dans ce dossier et nous restons à votre disposition pour vous apporter l’aide qu’il vous serait agréable de recevoir. Nous vous prions d’agréer, Monsieur le ministre Di Antonio, nos sincères salutations.

 Pour Wolf Eyes asbl

Jean-Michel Stasse, président"

Je vous remercie d'avance pour votre collaboration

PS : lien vers l'enquête publique : Enquête publique

 



Wolf Eyes Asbl compte sur vous aujourd'hui

Wolf Eyes Asbl a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le ministre Carlo Di Antonio: Contre le projet " Terre du froid" du zoo Pairi Daiza”. Rejoignez Wolf Eyes Asbl et 2 531 signataires.