Pétition fermée

Pas de limitation de l’accès au travail à temps partiel

Cette pétition avait 1 298 signataires


Limitation de l'accès au travail à temps partiel : une attaque contre les conditions de travail de tous les PE des Alpes-Maritimes.

 L'Inspecteur d'Académie des Alpes-Maritimes vient de décider de limiter l'accès au travail à temps partiel sur autorisation.

C'est une régression inacceptable car c'est la première fois, dans les Alpes-Maritimes, que les collègues se verraient refuser un temps partiel (nonobstant les ZIL et BD pour lesquels le Tribunal Administratif vient de trancher favorablement).

 Cette mesure, censée limiter l'emploi de contractuels et réduire le déficit de personnels, n'entraînera pas d'amélioration et risque d'avoir même l'effet inverse. Ce sont les conditions de travail de tous-tes les collègues qui vont être affectées notamment par des congés maladies qui risquent d'être plus nombreux, et par là même celles des écoles et des élèves.

 En effet, le temps partiel choisi est pour nombre de collègues la seule façon de concilier vie familiale et vie professionnelle, de gérer une situation médicale avérée, de prolonger la vie professionnelle pour une meilleure retraite, de gérer et supporter la fatigue provoquée par une affectation trop éloignée du domicile ou engendrée par la réforme des rythmes scolaires, etc.... Chaque collègue peut donc être amené un jour à solliciter un aménagement de son temps de travail.

 En mettant cette mesure en place, l'IA prend la responsabilité de mettre à mal l'organisation de la prochaine rentrée scolaire : des collègues qui n'auront pas de réponse à leur demande avant le 4 juillet retardant d'autant l'organisation personnelle et celle des écoles, les collègues TRS qui encore une fois vont voir leurs modalités d'affectation modifiées puisque ne pouvant postuler sur l'ensemble des fractions de postes, des équipes pédagogiques dans l'incapacité de prévoir les conditions de rentrée.

 Nous refusons cette nouvelle dégradation des conditions de travail. Nous n'acceptons pas que les personnels fassent, une fois de plus, les frais du manque de moyens donnés à l'Ecole Publique et le manque d'anticipation et de prévision de la part de notre IA.

 D'autres solutions existent : l'augmentation du nombre de places au concours et le recrutement plus nombreux sur la liste complémentaire, réduite par décision de l'IA, le recrutement plus nombreux d'ineats.

 Le travail à temps partiel est un droit pour tout-es les salarié-es. Nous demandons qu'il soit effectif pour tout-es les enseignant-es des écoles des Alpes-Maritimes, qu'il soit de droit ou sur autorisation.

 



SNUipp-FSU 06, CGT educ action, SE-UNSA, SNUDI-FO compte sur vous aujourd'hui

SNUipp-FSU 06, CGT educ action, SE-UNSA, SNUDI-FO a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur l'Inspecteur d'académie: Pas de limitation de l’accès au travail à temps partiel”. Rejoignez SNUipp-FSU 06, CGT educ action, SE-UNSA, SNUDI-FO et 1 297 signataires.