Decision Maker Response
Monoprix

Oct 29, 2014 — Monoprix veille naturellement à n’introduire aucune discrimination dans les prix des produits proposés à ses client(e)s.

Concernant les deux produits incriminés dans la pétition, l’écart de prix entre les références pour les femmes et pour les hommes s’explique par les caractéristiques intrinsèques des produits ainsi que par les volumes de vente :
- Pour les rasoirs jetables : les références pour les hommes présentent des volumes de vente largement supérieurs aux modèles pour femmes, permettant ainsi un prix d’achat inférieurs. De plus, la composition du modèle femme induit un surcoût de fabrication.
- Pour le gel à raser : les références pour les hommes ont également des volumes d’achat bien supérieurs et donc des prix d’achat inférieurs. Le modèle pour femme a, de plus, une formule « extrait de soie » ainsi qu’un diffuseur plus qualitatif qui induisent tous deux un surcoût.

Nous tenons par ailleurs à vous signaler que pour d’autres références, et pour les mêmes raisons, certaines références pour femme sont moins chères que leurs équivalents pour homme.
A titre d’exemple, les déodorants aérosol Monoprix sont à 2,06€ pour les références pour homme et 1,88€ pour les référence pour femme ; les gels douche sont à 1,60€ pour les références pour femme et 1,76€ pour les références pour homme ; ou encore, les rasoirs 3 lames qui sont à 2,78€ les 4 pour la référence pour femme contre 3,10€ pour la référence pour homme.

Vous comprendrez donc que ces différences de prix de ces produits sont liées à des données intrinsèques aux produits et à leur volume de vente et non à la clientèle à laquelle ils s’adressent.