NON au CDG Express

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


NON AU CDG EXPRESS

OUI A L’ARGENT PUBLIC POUR LA MODERNISATION DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE

Engagés depuis de longues années dans l’opposition au projet d’une relation ferroviaire directe entre Paris Gare de l’Est et l’Aéroport Charles De Gaulle, ciblant une population aisée, des associations, des citoyens, des syndicalistes, des partis politiques regroupés au sein de l’association Non au CDG Express ont organisé ces derniers mois diverses actions.

POURQUOI ?

Ce projet de CDG Express, vieux d’une quinzaine d’années, abandonné un temps sous prétexte d’une insuffisante rentabilité, a été dernièrement relancé par le gouvernement dans le cadre de la loi MACRON.

Le rapport du 19/02/2016 de l’Autorité Environnementale (AE) déclarant ce projet non conforme au code de l’environnement et l’avis du Syndicat des Transports de l’Ile de France (STIF) le 1er juin 2016 ont mis en exergue nombre d’incohérences, d’impacts négatifs pour les relations ferroviaires existantes (B, E, K…), et constituent des points d’appui pour exiger l’abandon de ce projet inutile.

Le coût de cette opération est estimé aujourd’hui à 2,120 milliards d’euros. Pour l’heure, seul l’argent public, donc les contribuables, vont être mis à contribution alors que le CDG Express ne répond pas à l’intérêt général.

Un train « élitiste » à 27€ le trajet (20 000 passagers par jour en 2025) pour lequel la tarification PASS NAVIGO ne sera pas autorisée.

Un projet inutile car la ligne 17 du métro Grand Paris reliant Saint-Denis PLEYEL à Roissy est prévue pour 2024 et offrira une nouvelle desserte aux passagers de l’aéroport comme à tous, salariés, étudiants… au prix du PASS NAVIGO !

L’OPPOSITION AU CDG EXPRESS DOIT IMPOSER SON ABANDON !

L’argent public envisagé d’être affecté à la réalisation du CDG Express doit être utilisé prioritairement à l’amélioration, à la modernisation, au développement des transports publics du quotidien, accessibles et bénéfiques au plus grand nombre.

C’est pourquoi, avec l’association Non au CDG Express, je soutiens l’abandon de ce projet et je m’engage à ce que les propositions alternatives au CDG Express puissent être mises en œuvre et ce dans l’intérêt général, à savoir :

•             Réaliser le bouclage du RER B entre Mitry-Claye et l’Aéroport ;

•             Améliorer le cadencement de la ligne K ;

•             Doubler le tunnel entre les gares de Châtelet et de Gare du Nord, ce qui permettrait d’absorber deux fois plus de trafic pour les RER B et D ;

•             Investir dans du matériel roulant neuf ;

•             Installer un véritable atelier de maintenance du matériel roulant à Mitry-Mory ;

•             Rénover les voies de chemin de fer et leurs abords, aujourd’hui dans un état vétuste ;

•             Réaliser des travaux d’infrastructures au sud de la ligne B pour permettre la circulation de rames à 2 étages ;

•             Réhumaniser les gares et les trains avec la présence de personnels qualifiés et en nombre suffisant.



NON au CDG Express compte sur vous aujourd'hui

NON au CDG Express a besoin de votre aide pour sa pétition “Ministère de : NON au CDG Express”. Rejoignez NON au CDG Express et 408 signataires.