Petition Closed
Petitioning Ministère de la Culture / Direction Générale de la Création Artistique

Non à la disparition du Centre d'Information du Jazz

Longue vie au Centre d’Information du Jazz ! 

La disparition du Centre d'Information du Jazz (CIJ) est une très mauvaise nouvelle pour nous, musiciens de jazz professionnels et acteurs de ce secteur d’activité. Nous nous insurgeons contre cette décision désastreuse qui pénalise l'ensemble de nos métiers. L'expertise unique du CIJ, spécifique au jazz, repose sur une connaissance fine du terrain, donc une capacité à mettre en lien ses différents acteurs. Pour tous les musiciens, diffuseurs, agents, producteurs, etc., c'est un précieux soutien qui disparaît, dans un contexte déjà très difficile.

 Aucun outil numérique ne saurait se substituer à ce rôle de service public, qui repose sur des hommes et des femmes et leur implication au jour le jour, toute l’année, sur le terrain. Ce n'est pas simplement une base de données extrêmement utile qui va peu à peu devenir obsolète, faute d'être consciencieusement alimentée, mais c'est un chaînon essentiel du maillage bien fragile de la filière du jazz et des musiques Improvisées qui est supprimé soudainement après avoir servi la profession durant trois décennies. Cela sans même que ses fondateurs et acteurs aient pu passer la main ou travailler à une réorganisation.

 La justification donnée par le conseil d’administration de l'IRMA - "cette restructuration économique affirme sa volonté de se positionner dans la réorganisation du dispositif d'intérêt général de la filière " - nous paraît  aussi creuse que contradictoire. Notre colère et notre inquiétude n'en sont que plus grandes.

 Nous, musiciens de jazz et acteurs de ce milieu, demandons des garanties aux pouvoirs publics en charge de la culture en ce qui concerne l’indispensable pérennisation, dans un contexte de service public, des missions dévolues depuis trente ans au Centre d’Information du Jazz. Nous, musiciens de jazz et acteurs de ce milieu, ne nous contenterons pas de formules, de phrases toutes faites et de langue de bois. Nous exigeons des engagements, mettant en oeuvre une nouvelle politique, imaginative et concrète, toujours fondée sur l’expertise et le lien avec le terrain.

Nous ne relâcherons notre pression que si nous avons l’assurance d’être entendus.

 Le collectif « longue vie au Centre d’information du Jazz » 

Initiateurs : Guillaume de Chassy & Benjamin Moussay 

 

Parmi les premiers signataires :

Les Allumés du Jazz, association de producteurs phonographiques

Yvan Amar, producteur à France Musique

Patrice Antona, producteur à France Bleu Radio Corse Frequenza Mora

Gérald Arnaud, journaliste, écrivain

Pierre-Yves Artaud, flûtiste

Denis Badault, pianiste, compositeur, chef d’orchestre

Philippe Baudoin, pianiste, historien du jazz

Franck Bedrossian, compositeur, professeur de composition à Berkeley (Californie)

Stéphane Belmondo, trompettiste

Olivier Benoît, directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz

Franck Bergerot, rédacteur en chef, Jazz Magazine / Jazzman

Olivier Bernard, ancien directeur de la division culturelle de la Sacem

Vincent Bessières, journaliste, commissaire d’expositions

Pierre de Bethmann, pianiste

Sylvain Beuf, saxophoniste

Emmanuel Bex, organiste

Bernard de Bosson, ancien président des Victoires du Jazz

Elsa Boublil, productrice à France Inter

Dominique Boutel, productrice à France Musique

Patrice Caratini, contrebassiste, compositeur, chef d’orchestre

Philippe Carles, journaliste (Jazz Magazine / Jazzman)

Claude Carrière, ancien producteur à France Musique

Bernard Cavanna, compositeur

André Ceccarelli, batteur

Frédéric Charbaut, Jazz à Saint-Germain

Guillaume de Chassy, pianiste

Pierre de Chocqueuse, journaliste

Bruno Chevillon, contrebassiste

André Clergeat, écrivain, historien du jazz

Médéric Collignon, cornettiste et chanteur

Michel Contat, universitaire, écrivain, journaliste (Télérama)

Pascal Contet, accordéoniste

Laurent Coq, pianiste

François Corneloup, saxophoniste

Philippe Coulangeon, sociologue

Vincent Courtois, violoncelliste

François Couturier, piano

Laurent Cugny, pianiste, chef d’orchestre, professeur à Paris-IV

Benoît Delbecq, pianiste

Pierrette Devineau, Paris Jazz Festival

Laurent De Wilde, pianiste

Reno Di Matteo, agent artistique

Christian Ducasse, photographe

Jonathan Duclos-Arkilovitch, Les Victoires du Jazz

Anne Ducros, chanteuse

Jean-François Dutertre, ancien responsable du CIMT à l’Irma

Alex Dutilh, producteur à France Musique

Andy Emler, pianiste, chef d’orchestre

Claude Fabre, éditeur

Aurélie Foucher, Grands Formats

Patrick Frémeaux, éditeur phonographique

Pascal Gallois, bassonniste (Ensemble Intercontemporain)

Pierrejean Gaucher, guitariste

Jean-Marc Gélin, journaliste (Les Dernières Nouvelles du Jazz)

Philippe Ghielmetti, graphise, producteur phonographique

Frédéric Goaty, directeur de la rédaction, Jazz Magazine / Jazzman

Claude Gravier, Charlie Free (Vitrolles)

Alexandra Grimal, saxophoniste

Gérard de Haro, ingénieur du son, producteur phonographique (La Buissonne)

Yaron Herman, pianiste

Daniel Huck, saxophoniste

Daniel Humair, batteur

Alain Jean-Marie, piano

François Jeanneau, saxophoniste, ancien directeur de l’ONJ

Matthieu Jouan, journaliste (Citizen Jazz)

Sylvain Kassap, clarinettiste, compositeur

Stéphane Kochoyan, pianiste, directeur de Jazz à Vienne

Albin de La Simone, chanteur

Sara Lazarus, chanteuse

Eric Le Lann, trompettiste

Bruno Letort, compositeur, producteur à France Musique

Didier Levallet, contrebassiste, ancien directeur de l’ONJ

Jean-Michel Leygonie, producteur phonographique (La Borie)

David Linx, chanteur

Jean-Loup Longnon, trompettiste et chef d’orchestre

Julien Lourau, saxophoniste

Jean-Marie Machado, pianiste, compositeur

Jacques Mahieux, batteur

Francis Marmande, universitaire, écrivain, journaliste (Le Monde)

Frédéric Maurin, compositeur, chef d’orchestre, président de Grands Formats

Franck Médioni, journaliste, écrivain

Arnaud Merlin, producteur à France Musique

Philippe Metz, Music Halle (Toulouse)

Philippe Méziat, philosophe, journaliste

Nicolas Mondon, compositeur

Benjamin Moussay, pianiste

Louis Moutin, batteur

Youn Sun Nah, chanteuse

Philippe Ochem, Jazz d’or (Strasbourg)

Stéphane Ollivier, journaliste

Martine Palmé, agent artistique

Pierrick Pédron, saxophoniste

Pierre Philibert, L’Arrosoir (Chalon-sur-Saône)

Stéphane Portet, Sunset-Sunside (Paris)

Xavier Prévost, producteur à France Musique, responsable du Bureau du Jazz de Radio France

Jean-Michel Proust, saxophoniste, journaliste

Jean-Jacques Pussiau, producteur phonographique

Daniel Richard, ancien responsable d’Universal Jazz

Jean-Charles Richard, saxophoniste, professeur au CRR de Paris

Manuel Rocheman, pianiste

Aldo Romano, batteur

Olivier Roueff, sociologue, écrivain

Yves Rousseau, contrebassiste

Pascal Rozat, INA

Jean-Marie Salhani, producteur phonographique, éditeur

Louis Sclavis, saxophoniste, clarinettiste

Hervé Sellin, pianiste, professeur au CNSMDP

Siné, dessinateur

Claudia Solal, chanteuse

Martial Solal, pianiste, compositeur, chef d’orchestre

Christian Tarting, universitaire, écrivain, éditeur

Alain Tercinet, journaliste, historien du jazz

Henri Texier, contrebassiste

Ludovic Tournès, historien

Baptiste Trotignon, pianiste

Thierry Virolle, compagnie Aime l’air

Daniel Yvinec, contrebassiste, compositeur

Bojan Z, pianiste

This petition was delivered to:
  • Ministère de la Culture / Direction Générale de la Création Artistique

    Guillaume DE CHASSY started this petition with a single signature, and now has 2,891 supporters. Start a petition today to change something you care about.