Faisons cesser l’acharnement de l’académie et des médias contre l'école Philippe Grenier

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Bien avant l’ouverture en 2016 de l’école Philippe Grenier (établissement privé de confession musulmane dans l'agglomération grenobloise), tous les pouvoirs publics y compris l'éducation nationale sont restés sourds aux appels de ses responsables pour la faire connaître.

Depuis son ouverture cette école est la cible d’une administration qui n’a d’autre objectif que son éradication.

° Par des pressions administratives (ingérences auprès de Pôle emploi pour empêcher des contrats aidés), par le biais d’un harcèlement continu (6 visites inopinées durant les 16 premiers mois).

° Par de nombreuses procédures judiciaires :

- pour ouverture illégale (déboutée en 2016),

- pour entrave au contrôle (relaxée en 2019),

- pour non-respect du socle commun sur des arguments allant jusqu’à prétendre que l’école enseigne que la terre serait plate ! (Procès en attente d’appel à ce jour)

- … et aujourd’hui des menaces directes sur les parents d’élèves contournant (par anticipation ?) la bonne marche de la justice.

Les médias et les politiques ont ajouté leur propre acharnement depuis ce dernier procès, semant le trouble dans un projet qui a besoin de sérénité pour s’épanouir et non d’un coup de grâce à chaque occasion !

En signant cette pétition, j’affirme :

OUI, l’école Philippe Grenier apporte sa pierre à l’édifice d’une société riche de différences.

OUI, notre jeunesse a le droit à une éducation mue par la recherche de l’excellence, et tissée de bienveillance pour la sortir de ses difficultés car elle manifeste tant de qualités et d’espoir pour une société dans laquelle elle doit trouver sa place.

OUI, je fais confiance à l’état de droit de mon pays et je demande que les institutions continuent à protéger notre jeunesse de toutes dérives sectaires contraires aux valeurs que je partage. MAIS je leur demande d’exercer leur mission en respectant le droit et les valeurs qu’elles devraient incarner en cessant toute attaque injustifiée et intimidation, en aidant l’école Philippe Grenier à exister car elle est nécessaire pour l’équilibre du tissu social local.

OUI, je respecte le droit à l’information. MAIS je leur demande aux journalistes locaux et nationaux d’user de bon sens et de responsabilité en cessant de relayer aveuglément des messages idéologiques et politiques néfastes au sujet de l’école Philippe Grenier.

OUI, je soutiens l’école Philippe Grenier au nom de l’égalité des chances, de l’application juste de la laïcité et du droit au libre choix à l’éducation. Je souhaite que cette école continue à donner satisfaction dans l’accomplissement de ses missions éducatives.

ET JE DEMANDE aux politiques et aux médias d'agir avec responsabilité et  d'éviter les insultes, les amalgames et la stigmatisation à l'encontre de cette école donc du public qui la fréquente.