Trop de morts dans les trous miniers ouverts et abandonnés au Cameroun : Vous pouvez agir !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Messieurs les ministres en charge des mines et en charge de la protection de l’environnement combien de morts voulez-vous dans les trous abandonnés par les exploitants miniers ? 50 morts en quelques mois, n’est-ce pas trop ? #Tropc’estTrop ! En 2017, ils sont au moins cinquante camerounais qui ont trouvé la mort dans des trous miniers ouverts et abandonnés par les sociétés minières dans les régions de l’Est. Ils étaient nos fils, nos frères, nos sœurs, nos mamans et nos papas.

Messieurs les ministres combien de morts voulez-vous encore compter pour y mettre fin ? Ces sociétés minières irresponsables, représentent de réels dangers pour nos communautés déjà pauvres, pour notre société et pour notre environnement. Ils nous pillent et nous tuent. Durant la période de 2012 à 2014, au moins 250 chantiers miniers ont été ouverts et non réhabilités par les entreprises de la mine artisanale semi-mécanisée dans la région de l’Est du Cameroun. Aujourd’hui le nombre de trous a sans aucun doute augmenté. De véritable lacs empoisonnés, ces trous d’or laissés sont devenus des tombes. Alors il est temps d’agir parce que le retour à la normale va être long mais alors très long.

Avant qu’il ne soit trop tard, dès maintenant dîtes "Non à la mine qui ne respecte pas le droit à la vie !" Alors messieurs les ministres #Tropc’estTrop et il est plus que temps que la réhabilitation totale des sites se fasse de façon systématique après exploitation par chaque exploitant, car :

  1.  La réhabilitation des sites miniers après exploitation est un gage de gestion écologiquement responsable des ressources minière permettant de contribuer au bien-être des citoyens ;
  2. La réhabilitation des sites après exploitation est un devoir citoyen au regard du Préambule de la loi fondamentale du Cameroun et des exigences légales et règlementaires de l’exploitation rationnelle, durable et bénéfique à tous des ressources naturelles de notre pays et la gestion de l’environnement ;
  3. La réhabilitation des sites c’est aussi donner l’opportunité à ces terres d’être revalorisées pour développer l’agriculture familiale et permettre de lutter contre la famine qui sévit dans ces zones d’exploitation minière ;
  4. La réhabilitation des sols limiterait les conflits sociaux de plus en plus nombreux dus à la recherche des terres cultivables. 

Aujourd’hui, demandons donc à toutes les autorités en charge de la gestion des ressources minières et de l’environnement de :

 Garantir une exploitation paisible à travers :

  1.    La réalisation des études impacts environnementales et sociales avant exploitation minière ;
  2.  La réhabilitation totale des sites miniers après exploitation en s’inspirant des dispositions relatives à la protection de l’environnement précisées dans les différentes législations nationales en la matière ;
  3. La suspension des entreprises minières n’ayant pas réhabilité les sites ;
  4. La non-attribution et le non renouvellement des Autorisations d’exploitation artisanale aux entreprises et individus n’ayant pas réhabilités les sites ;
  5. La réalisation effective et permanente du suivi et du contrôle des activités minières par les administrations concernées ;
  6. Le renforcement du mécanisme de suivi à travers la mise sur pied d’un Comité conjoint de suivi des activités minières impliquant des représentants des communes, des communautés, de la société civile ainsi qu’une institution spécialisée de recherche ;
  7. L’accord dans le cadre de la décentralisation de plus de pouvoir aux maires pour le suivi des chantiers miniers.

 #TropcestTrop# demandons ensemble au ministre en charge des mines et au ministre en charge de la protection de l’environnement de mettre fin à l’abandon des trous miniers ouverts et abandonnés par les sociétés minières. Ensemble, on gagne toujours !

#TropcestTrop#

 Les dangers de l'exploitation minière au Cameroun

 



Forêts et Développement Rural - FODER compte sur vous aujourd'hui

Forêts et Développement Rural - FODER a besoin de votre aide pour sa pétition “Messieurs les ministres en charge des mines et en charge de la protection de l’environnement : Trop de morts dans les trous miniers ouverts et abandonnés : Vous pouvez agir !”. Rejoignez Forêts et Développement Rural - FODER et 1 602 signataires.