POUR des traitements SA(I)NS EXCIPIENT(S) : leyvothyrox etc...

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Intolérante et allergique, je sollicite la fabrication et la prise en charge par la sécurité sociale d’un LEVOTHYROX SANS EXCIPIENT dont j’ai besoin pour vivre.

J'entends par là le développement d'un complément SANS EXCIPIENT (sachet de poudre, gélule végétale, pilule, goutte etc...), ou du moins le développement d'un médicament AVEC EXCIPIENT SAIN, comme il en existe déjà, faisant d'ailleurs partie des médicaments les plus efficaces, les plus sûrs et les plus élémentaires prescrits aux États-Unis et en Italie et qui conviennent à tous, personnes fragiles (bébé, intolérants, allergiques, malades) comprises: TIROSINT-SOL https://www.prnewswire.com/fr/communiques-de-presse/la-fda-a-approuve-tirosint-sol-levothyroxine-en-solution-liquide-pour-le-marche-americain-avec-un-brevet-ibsa-613799673.html (glycérine, gélatine) ou TIROSINT (glycérol+ eau) pour la forme capsule du laboratoire IBSA, ou encore LEVOTIROXINA SODICA (amidon de maïs prégélatinisé) du laboratoire TEVA EFG https://prvademecum.es/app/prescriptions/view/696283/levotiroxina-sodica-teva-100-microgramos-comprimidos-efg

A noter que les autres formules proposées sur le marché Français par Sanofi, Serb et Merck nouvelle formule, contiennent en particulier mannitol, alcool, huile de ricin hydrogénée et autres additifs à long terme nocifs.

Je demande, de la même façon, le DÉVELOPPEMENT ET PRISE EN CHARGE DE TOUT TRAITEMENT SANS EXCIPIENT OU EXCIPIENT SAIN, devant être pris au quotidien, à vie, cela ne vaut donc pas que pour les affections de la thyroïde, mais également pour toutes autres pathologies!

Devant le nombre de malades exponentiel d’un contexte sanitaire anxiogène anesthésié par la loi du plus fort, il me paraît plus que temps que l’offre s’adapte aux intolérances et à la demande de chacun.

En faisant circuler dans un premier temps une pétition pour le retour de la formule générique Lévothyroxine BIOGARAN, supportée pendant 7 ans, je me suis aperçue malgré moi que cette dernière m’avait occasionnée tout ce temps une hypotension inexpliquée à 7-8, ainsi que de multiples allergies graves et autres symptômes invalidants que je me garderai d'évoquer publiquement par pudeur.

La nouvelle formule MERCK, quant à elle, m’a maintenu une TSH normale au prix d’un cortège de symptômes atroces publiquement dénoncés, apparus au terme de deux mois de prise : vertiges permanents, maux de ventre omniprésents, insomnies systématiques, nausées répétées et problème hépatique confirmé par analyses, allergie de peau disparue à l'arrêt du traitement, narcolepsie, faiblesse musculaire soudaine et crampe nocturne très douloureuse, perte de poids malgré appétit démesuré (39kg), lesquels m’ont valu la proposition d’une hospitalisation de quatre jours alors que d’autres personnes de mon entourage ont été hospitalisées, dont une est décédée. Dix jours après mon retour à l'ancien Levothyrox, j'ai été victime de douleurs cardiaques d'"hyperactivité" à surveiller, ayant nécessitées l'intervention à domicile d'un urgentiste du SAMU. 

Après avoir testé en tout trois formules successives pour mon hypothyroïdie, l’ancienne formule MERCK s’avère pour moi et pour l’instant la plus supportable, malgré mon intolérance au lactose. De ce fait, je m’associe donc déjà à la voix des actions en cours, ma tolérance sur le long terme quant à elle compromise, me contraignant cependant aussi à aller plus loin, en sollicitant la fabrication d’un Levothyrox SANS EXCIPIENT ou AVEC EXCIPIENT SAIN.

Sur son site, pour calmer le jeu, l’ANSM annonce trois formules de remplacement « temporaire » au Levothyrox. Or, ces trois formules contiennent majoritairement des additifs que mon état de santé ne me permet pas de tolérer. La formule avec lactose reste donc la seule alternative, oui, mais -à double titre- pour combien de temps?

Contrairement aux dires de Mme la ministre Agnès Buzyn- le 2 octobre 2017, les pharmacies -n'étaient toujours pas approvisionnées de l'ancienne formule. Certaines m'ont même expliqué que l'ancienne formule importée provisoirement d'Allemagne sous le nom d'Euthyrox ne serait délivrée que sous nouvelle ordonnance au nombre misérable de deux boites par pharmacie (!), ces boites se trouvant surtout mises de côté au bénéfice prioritaire de pharmaciens eux-mêmes malades de la thyroïde.

Je téléphone donc à mon endocrinologue qui dans un premier temps REFUSE de m'adresser l'ordonnance d'ancienne formule demandée, me faisant répéter plusieurs fois le nom du médicament qu'elle dit ne pas connaitre (!) pour finalement me forcer au choix entre un générique de substitution ou la nouvelle formule! "Faut pas prendre l'ancienne formule, vous risquez un COMA", me dit-elle "Je prescris pas ca, j'en ai pas je peux pas vous en prescrire et je vous prends sur mon temps de consultation, Aurevoir".

Cette dernière se ravisant au bout de quatre jours pour me faire parvenir l'ordonnance sous quinzaine, je m'aperçois que de nombreux malades remettent en cause le contenu même de certains lots d'Euthyrox comme étant en réalité des lots de la nouvelle formule reconditionnés!

Comment en 2017 peut-on ainsi balloter des personnes malades -qui plus est de la thyroïde- du stress à l’incertitude pour un traitement qui met leur vie en jeu ?

Notons aussi que tous les patients ne sont pas tous en mesure ni de signer sur internet ni de s’approvisionner à l’étranger pour se soigner, voire encore moins de déménager! De plus, les pharmacies étrangères ont reçues des directives du gouvernement français, afin de cesser l'approvisionnement des étrangers, en leur notifiant le retour en France de l'ancienne formule majoritairement demandée par les patients. Hors dans les faits, et bien au delà des délais mentionnés, il n'en est rien. Pire, les pharmacies nous informent maintenant dans un sourire que l'Europe entière passera à la nouvelle formule, nous confrontant à l'inacceptable d'un SCANDALE SANITAIRE JAMAIS VU, D'UNE EXTRÊME GRAVITÉ, À L'ÉCHELLE EUROPÉENNE, COMPLÈTEMENT ÉTOUFFÉ PAR LE MANQUE DE TRANSPARENCE GÉNÉRALE délibéré des médias, gouvernement, personnel de santé (médecins, pharmaciens etc.), ANSM et laboratoires!

Pour toutes ces raisons, merci de signer les pétitions suivantes:

https://www.change.org/p/media-citoyen

https://www.mesopinions.com/petition/sante/contre-nouveau-levothyrox-dangereux-patients/31185

http://www.lavoixdunord.fr/238508/article/2017-10-11/deja-552-signatures-pour-la-petition-de-me-christelle-mathieu-concernant-le

https://www.change.org/p/mme-marie-george-buffet-ouverture-d-une-enqu%C3%AAte-parlementaire-sur-le-levothyrox/nftexp/ex10/control/92602772?recruiter=92602772&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=psf_combo_share_message.combo_new_control_fake&utm_content=ex10%3Acontrol

merci aussi de soutenir une pétition qui prendrait d’abord en compte l’état de chaque personne avant de prendre en compte les intérêts financiers ou ceux d’une majorité fragile.

Ely Prudence KINCZYSKI



Ely Prudence compte sur vous aujourd'hui

Ely Prudence KINCZYSKI a besoin de votre aide pour sa pétition “Merck: POUR un Lévothyrox SANS EXCIPIENT ou AVEC EXCIPIENT SAIN”. Rejoignez Ely Prudence et 2 914 signataires.