NON AU DEMANTELEMENT DE L’HOPITAL JEAN-VERDIER DE BONDY !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


La Commission médicale d’établissement du groupe hospitalier d’Avicenne, Jean-Verdier et Renet-Muret a pris unilatéralement la décision de transférer tous les services de pointe de l’hôpital Jean-Verdier à l’hôpital Avicenne : les activités interventionnelles et de soins critiques, ainsi que le pôle « femme-enfant ».

Les élus du département, qui bénéficient pourtant d’une expertise en matière d’aménagement du territoire, de protection des citoyens et de prise en charge des usagers, n’ont même pas été consultés et ont été mis devant le fait accompli.

Quel est le projet promu par l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP) ? : des budgets de plus en plus serrés, la nécessité de faire toujours plus avec moins, au mépris de l’accès aux soins pour tous.

Le bénéfice financier de ce démantèlement sera nul puisqu’il faudra dépenser des millions d’euros pour la construction d’un nouveau bâtiment pour accueillir le pôle « femme-enfant » de Jean-Verdier à Avicenne.  La direction de l’APHP elle-même avoue que cette opération n’est pas inscrite dans son programme pluriannuel d’investissements !

Démanteler les services de Jean-Verdier, un des acteurs majeurs de la santé de l'adulte et de l'enfant dans le département de la Seine-Saint-Denis, est une décision inadmissible dans un bassin de vie de plusieurs centaines de milliers d’habitants.

Si ce projet va à son terme, l’hôpital Jean-Verdier deviendra un pôle universitaire de seconde zone, un dispensaire avec uniquement des consultations et des services ambulatoires, alors qu’il est aujourd’hui un établissement reconnu dans plusieurs disciplines de pointe.

Aussi, si comme nous, vous ne partagez pas une vision strictement comptable de l’hôpital public, mobilisez-vous pour le maintien de l’hôpital Jean-Verdier en signant la pétition en ligne !

Premiers signataires

Gilbert Roger, sénateur de Seine-Saint-Denis

Philippe Dallier, sénateur de Seine-Saint-Denis

Alain Ramadier, député de Seine-Saint-Denis

Tony Di Martino, maire de Bagnolet

Daniel Guiraud, maire des Lilas, premier vice-président de la communauté d’agglomération Est-Ensemble

Bertrand Kern, maire de Pantin

Corinne Bord, conseillère régionale d’Ile-de-France

Katia Coppi, conseillère départementale de Seine-Saint-Denis

Stéphan Hervé, conseiller départemental de Seine-Saint-Denis, conseiller municipal de Bondy

Yannick Trigance, conseiller régional d’Ile-de-France

Sonia Alout, conseillère municipale de Bondy

Jamal Ammouri, conseiller municipal de Bondy

Sylvie Bouvier, secrétaire du syndicat CGT hôpital Jean Verdier

Brigitte Dacquet, infirmière, SUD Santé Jean Verdier

Alex Deluge, aide-soignant,  syndicat CGT hôpital Jean Verdier

Hadjanité Diaby, conseiller municipal de Bondy

Martine Forestier, secrétaire générale de l'Union Locale CGT de Bondy

Jean-Luc Gaillard, praticien hospitalier AP-HP

Mounir Matili, maire-adjoint de Bondy

Sabrina Metayer, conseillère municipale de Bondy

Charly Nabal, maire-adjoint de Bondy

Thomas Ong, conseiller municipal de Bondy

Laurent Personne, secrétaire de la section SUD Santé hôpital Jean Verdier

Nathalie Remacle, auxiliaire de puériculture, CGT Jean Verdier 

Brigitte Leduc Souville, secrétaire CHSCTL, CGT hôpital jean Verdier

Alain Tchinda, aide-soignant,  SUD Santé hôpital Jean Verdier

Fadila Tekkouk, maire-adjointe de Bondy

Claudine Thioux, CHSCT central APHP, SUD Santé hôpital Jean Verdier

 

 



Gilbert compte sur vous aujourd'hui

Gilbert ROGER a besoin de votre aide pour sa pétition “Martin Hirsch: NON AU DEMANTELEMENT DE L’HOPITAL JEAN-VERDIER DE BONDY !”. Rejoignez Gilbert et 2 574 signataires.