Stationnement aux Hauts du Chazal : les étudiants oubliés !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Pas de place pour les étudiants en santé à Besançon !

Le 6 juin 2017, la Ville de Besançon a annoncé sa décision de réglementer le stationnement du parking de 130 places situé rue Milleret, seul parking pérenne à proximité immédiate de la faculté et de la bibliothèque universitaire (BU). Début des travaux : lundi 12 juin. Les nouvelles conditions d’accès (7 euros la journée) le rendront simplement hors d’accès des étudiants. Cette mesure contribuera donc à creuser les inégalités sociales.

A savoir ! Des la rentrée les 2 petits parkings en graviers seront supprimés !

La Ville entend par là promouvoir l’usage du tram et des lignes de bus. Si nombre d’étudiants peuvent profiter de ces services, certains secteurs sont très mal desservis (Châteaufarine, Saint-Vit, Grand Fontaine, Franois, École-Valentin, Thise, Miserey...). Ajoutons à cela le coût des transports en commun pour un étudiant, très élevé sur Besançon (275€ par an soit parfois le double du tarif dans d'autres villes, et 60€ plus cher que pour un salarié après déduction fiscale).

La mise en oeuvre des politiques de la Ville ne doit pas se faire aux dépens des réalités économiques d’une population déjà précaire ! Cette réglementation s’inscrit dans un contexte de parking déjà très tendu dans le quartier, que ce soit sur le site du CHU ou aux abords de la faculté, la mairie n’offrant aucune solution à long terme aux étudiants et n’hésitant pas à verbaliser ceux se garant hors du peu de places prévues. Cette situation, déjà compliquée, est devenue insupportable pour les étudiants. N’oublions pas qu’il est bien plus onéreux pour un étudiant de se déplacer en véhicule personnel qu’en transport en commun, roulent ceux qui y sont contraints. Un étudiant devra alors débourser 7€ par jour, soit 35€ par semaine et donc 140€ par mois, montant égal à la rémunération d'un externe.

Nous requérons une rencontre entre les représentants de la mairie et les représentants étudiants dans un délai rapide autour de ces aspects, et que les représentants étudiants soient définitivement associés aux processus des décisions politiques à venir relatives au développement du quartier-campus des Hauts du Chazal.

 

  • Les élu.e.s étudiant.e.s de l’UFR des Sciences Médicales et Pharmaceutiques de Besançon

  • Pour l'association des étudiant.e.s en médecine, Yohann MACEDO, Président

  • Pour l'association des étudiant.e.s en pharmacie, Julien MARZA, Président

  • Pour l'association des étudiant.e.s en kinésithérapie, Vincent CHALMEAU, Président

  • Pour l'association des étudiant.e.s en maïeutique, Sophie COT, Présidente

  • Pour l'association des étudiant.e.s en orthophonie, Salomé HELARY et Maëlle LE CERF, Co-présidentes

  • Pour la BAF, Anaïs FONTANEL, Présidente

     



Élus Étudiants UFR-SMP - Corporations Médecine, Pharmacie, Kinésithérapie, Maieutique, et Orthophonie compte sur vous aujourd'hui

Élus Étudiants UFR-SMP - Corporations Médecine, Pharmacie, Kinésithérapie, Maieutique, et Orthophonie a besoin de votre aide pour sa pétition “Mairie de Besancon : Non au parking payant des Hauts de Chazal !”. Rejoignez Élus Étudiants UFR-SMP - Corporations Médecine, Pharmacie, Kinésithérapie, Maieutique, et Orthophonie et 1 699 signataires.