Céreste, route hautement accidentogène D4100, pour une solution immédiate !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Nous, familles, amis, endeuillés par cette route extrêmement dangereuse nous disons STOP ! Une solution doit être trouvée dans les plus brefs délais par la commission de la sécurité routière. 

Les automobilistes victimes. Qui sont-ils ? Contrairement à ce que l'on avance sans vérifier, ce ne sont pas en majorité des fous du volant, conducteurs irresponsables, inconscients et dangereux qui se tuent. D'abord, les passagers aussi sont tués, or ils n'y sont pour rien. Ensuite le conducteur peut effectivement être imprudent, mais par méconnaissance ou inexpérience : c'est le cas des jeunes de 20 ans grisés par la vitesse, l'ambiance des discothèques ou qui s'endorment tout simplement au volant. Sont-ils des raisons suffisantes pour penser et dire que c'est leur problème ? qu'ils n'avaient qu'à rouler moins vite ? que c'est entièrement de leur faute ? Sont-ils des raisons pour laisser de tels pièges mortels si près des routes ? Non ! dans ce cas ce sont LES ARBRES qui ont tué nos enfants, ces jeunes de 20 ans.

Ensuite l'analyse des accidents montre qu'il y a aussi beaucoup de conducteurs prudents, des mères de famille, conduisant comme 80% de nous, qui se tuent contre des arbres pour diverses raisons : écart brutal pour éviter une voiture en face, présence de brouillard, erreur d'appréciation nocturne, incident mécanique, éblouissement par des phares, nombreuses branches de platane tombées au sol, etc. les enquêtes Réagir l'ont montré. Il faut savoir que dans ces cas-là, on est très vite sur l'arbre s'il se trouve à un ou deux mètres du bord : à la moindre déviation, un quart de seconde suffit à 70 km/h pour faire les 1 mètre qui nous séparent de l'arbre.

Les arbres ne provoquent pas l'accident mais l'aggravent dans des proportions incommensurables. En l'effet, il arrive fréquemment qu'en l'absence d'arbre, une sortie de route se termine dans le champ voisin, avec seulement des dégâts matériels, ou même simplement que cette sortie soit maîtrisée sur l'accotement. Si un arbre se trouve sur la trajectoire, il arrête net la voiture et c'est la mort quasi-certaine.

D'autres causes d'accident graves du aux arbres sont les grosses branches qui cassent et tombent sur la route. Si on plante à 7 m, les branches ne surplombent plus.



Elisabeth compte sur vous aujourd'hui

Elisabeth MOLLET a besoin de votre aide pour sa pétition “maire de cereste : Céreste, route hautement accidentogène D4100, pour une solution immédiate !”. Rejoignez Elisabeth et 305 signataires.