Interdiction du BDS en France

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


Madame la  Ministre de la Justice, Madame Nicole Belloubet, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Monsieur Christophe Castaner,  alors que le Premier ministre, Monsieur Edouard Philippe, s'est «alarmé»  de la recrudescence (+69%) des actes antisémites en France, le BDS s’apprête à lancer une campagne d’actions anti-israéliennes couplée de calomnies antisémites et d'appels à la haine de l'Etat juif,  lors de la venue de la gagnante de l’Eurovision 2018, Netta Barzilai, pour une série de concerts en France. Il est temps de déclarer le BDS illégal comme le stipule déjà la loi française. La loi de 1881 sur la presse punit d’un an d’emprisonnement et de 45  000 euros d’amende la provocation publique à la discrimination et le code pénal (article 225-2) qui précise qu’«entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque» est bien une discrimination. Disposition confirmée le 15 mai 2012 par la CRIM-AP no 2012-0034-A4.



Wikipédisraël compte sur vous aujourd'hui

Wikipédisraël a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Nicole Belloubet, : Interdiction du BDS en France”. Rejoignez Wikipédisraël et 14 061 signataires.