Pétition fermée

Pétition contre les violences faites aux enseignantes et aux enseignants.

Cette pétition avait 132 signataires


Pétition contre les violences faites aux enseignantes et aux enseignants.

 

Les enseignantes et les enseignants subissent de plus en plus de violences : violences physiques, violences morales, violences symboliques. Certaines de ces violences proviennent des élèves, d’autres des parents d’élèves, du corps social, de « l’opinion publique » formatée par les médias et par les propos démagogiques de quelques hommes politiques. Souvent, c’est l’institution scolaire elle-même qui est la source de ces violences.

Lorsqu’un enseignant est frappé par un élève en plein cours, trop souvent la réponse de son chef d’établissement est inadaptée, et contribue à bafouer encore plus l'autorité du maître. En présence de l’élève, ce type de discours tend à devenir la norme : « Si un élève vous a frappé, c’est de votre faute. Votre cours n’est pas intéressant, des parents s’en plaignent au téléphone. Vous ne faites pas assez de ludique, vous êtes trop exigeant, vous avez tort de vouloir transmettre des savoirs et des connaissances à vos élèves, et c’est inutile de leur apprendre toutes ces choses qu’on peut aussi bien trouver sur le net. Contentez-vous de faire de la garderie, d’amuser et de divertir vos élèves, plutôt que de vouloir les instruire et les mettre au travail. C’est un ordre. ».

Cette violence de la part de l’institution scolaire n’est pas acceptable. Pas plus que les abus d’autorité de la hiérarchie, pas plus que les diverses formes de harcèlement hiérarchique contre les professeurs.

Pour endiguer les agressions subies par les enseignants, il faut que l’institution scolaire elle-même cesse de violenter et de mépriser son « petit personnel ».   

La Ministre de l’Education Nationale, Madame Najat Vallaud Belkacem communique beaucoup autour de la lutte contre le harcèlement scolaire, mais ne parle jamais du harcèlement hiérarchique que subissent pourtant de nombreux professeurs. L’arbre du harcèlement entre élèves ne doit pas cacher la forêt des violences faites aux enseignant(e)s. La lutte contre le harcèlement entre élèves ne doit plus servir d’écran de fumée aux agressions et au mépris que subissent les professeurs, dans leurs salles de cours et en dehors. La culture du mépris, du dénigrement et du discrédit du corps enseignant doit cesser, car elle engendre toujours plus de violences contre les professeurs.

Nous, signataires de cette pétition, demandons à Madame Najat Vallaud Belkacem, Ministre de l’Education Nationale, de prendre toutes les mesures nécessaires pour endiguer les violences faites aux enseignantes et aux enseignants, à commencer par les violences produites par l’institution scolaire sur laquelle la Ministre a toute autorité.

 

Paul ANTOINE



Paul compte sur vous aujourd'hui

Paul ANTOINE a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Najat Vallaud-Belkacem : Pétition contre les violences faites aux enseignantes et aux enseignants.”. Rejoignez Paul et 131 signataires.