Pétition fermée

NON A LA HAUSSE DES IMPÔTS A LA POSSESSION !

Cette pétition avait 131 signataires


NON à la hausse des IMPÔTS ! NON à une nouvelle saignée fiscale en 2019! 

Notre mouvement, La Possession De Demain, entend faire cesser la désinformation et le partage d’éléments que la Maire, anciennement candidate Anticor prônant de surcroît la transparence, voudrait habilement camoufler (état des comptes, lettre d’alerte du Préfet, …). #LaPossessionDeDemain souhaite s'adresser directement aux contribuables pour les mettre dans un premier temps dans un mouvement d’opposition au matraquage fiscal.

La majorité a en effet augmenté, en 2015, de 9,5% les taux de l’ensemble des taxes locales tout en adoptant au passage la taxe sur les logements vacants. Cet ensemble de mesures rapporte +1,4 millions d’€ supplémentaires à la collectivité et couvre donc largement les 700 000€ puis 900 000€ des échéances de l’étrange protocole Miranville-Souprayenmestry. Rappelons à ce sujet, à toutes fins utiles, qu’il s’agit d’un arriéré patrimonial que le nouveau pouvoir a choisi d’expédier dès juin puis décembre 2014 par le choix absurde de ponctions sociales pour s’éviter l’appel alors que des arguments sur le fond (tels que la vente des parcelles contestées par un des propres plaignants !) n’avaient pas été développés en 1ère instance.

La majorité a ensuite, en 2017, à nouveau augmenté de 9,58% les quatre taux de taxes, pour un nouveau surplus de près de 1,3 millions d’€ (Voir, en PJ, le graphique montrant la flambée des recettes fiscales possessionnaises). La raison de cette 2ème ponction serait le déploiement d’un soi-disant programme d’investissements pluriannuel (PPI). Or, le graphique des investissements montre plutôt une morosité des dépenses d’équipement – et, sur le terrain, tout le monde peut parfaitement le constater de visu ! – les améliorations étant restées très marginales depuis 2014 en dehors des gros travaux par les concessionnaires (ZAC Cœur de Ville et ZAC Moulin Joli).

La réalité c’est que Vanessa Miranville n’a pas su s’imposer une discipline budgétaire en fonctionnement pour, d’abord, réaliser des épargnes ensuite consacrer une part à l’investissement et une autre à la redistribution.

Dans une gestion maîtrisée d’une collectivité comme la nôtre, les charges de personnels doivent progresser, bon an, mal an, de 3 à 4%. Elles auront été de +8% en moyenne de 2014 à 2017. Cette explosion de la masse salariale et les recrutements pléthoriques ne plaident franchement pas pour la retenue. Fait aggravant, ce talon d’Achille se double, malgré les déclarations en trompe l’œil du trio Miranville-Hubert-Fontaine, d’une incompressibilité des charges courantes et d’une générosité en matière de subventionnement du CCAS mais également des Associations comptablement inappropriée dans le cas présent. 

Ce faisant – et pour faire un lien avec l’instabilité de l’encadrement en mairie – quel DRH, quel DGS peuvent durablement assumer une telle situation ?

Ce défaut d’épargne est d’autant plus inquiétant qu’il intègre déjà la facilité dérogatoire qu’a accordée depuis 2016 le ministère des finances à Madame Miranville pour l’amortissement du protocole (1,8M€ transitent jusqu’en 2020 par la section d’investissement) qui explique en partie l’aggravation de la dette financière.

Ces répétitions de cisaillement pourraient obliger l’exécutif à un 3ème appel fiscal en 2019 puisque les réponses apportées à ces problèmes de structure comptable ne sont en réalité que des gadgets, aucunement à la hauteur des coupes qu’il faudrait hélas désormais entreprendre alors que de nouvelles charges (écoles privées, manque à gagner au niveau de la restauration scolaire, intérêts d’emprunt sont d’ores et déjà dans les tuyaux.

Notre mouvement « La Possession de Demain » a besoin de votre participation à la présente consultation pour éviter une nouvelle saignée fiscale au cours de ce mandat et par la même occasion refuser les solutions aussi anthropocènes que le commerce des roches aux Lataniers.

Pour plus d'info, regardez notre article du 15 novembre sur la page Facebook de notre mouvement et notamment les graphiques qui parlent d'eux-mêmes!  https://www.facebook.com/pourlapossessionmidioui/)



La Possession compte sur vous aujourd'hui

La Possession DE DEMAIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame MIRANVILLE: NON A LA HAUSSE DES IMPÔTS A LA POSSESSION !”. Rejoignez La Possession et 130 signataires.